2 min de lecture Justice

Affaire des paris suspects : 2 mois de prison avec sursis en appel pour les frères Karabatic

Les deux frères, qui écopent aussi de 10.000 euros d'amende chacun, comparaissaient aux côtés de 14 co-prévenus dans l'affaire des paris entourant un match présumé truqué en 2012.

Nikola Karabatic le 24 novembre 2016 au tribunal de Montpellier
Nikola Karabatic le 24 novembre 2016 au tribunal de Montpellier Crédit : LODI Franck/SIPA
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le calendrier est ainsi fait. Trois jours après le sixième sacre mondial de l'équipe de France de handball, la cour d'appel de Montpellier a annoncé mercredi 1er février son verdict dans l'affaire des paris suspects entourant le match Cesson-Montpellier en mai 2012. Condamné en première instance à 10.000 euros d'amende, Nikola Karabatic a encore écopé de cette somme, mais cette fois assortie d'une peine de prison avec sursis de deux mois. Même sanction à l'encontre de son frère Luka, contre 15.000 euros d'amende en première instance.

Les deux frères étaient absents au prononcé du jugement. L'avocat général avait requis à leur encontre 40.000 euros d'amende mais pas de prison avec sursis. "Je suis quelque peu surpris par cette décision car les éléments constituant l'escroquerie ne sont pas réunis", a réagi l'avocat Philippe Nemausat. "Symboliquement on a voulu frapper fort avec des peines de prison avec sursis", a renchéri son homologue Jean-Marc Darrigade. "C'est une décision qui appelle à continuer le combat", a-t-il ajouté. "Nous avons cinq jours pour inscrire un pourvoi" en cassation. 

Les autres peines prononcées s'échelonnent de 10.000 euros d'amende avec sursis à 4 mois de prison avec sursis et 40.000 euros d'amende. Cette dernière peine vise le buraliste Nicolas Gillet, considéré comme un des pivots de l'affaire avec le joueur serbe Mladen Bojinovic, qui a quant à lui écopé de 4 mois de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende. Les compagnes des deux frères Karabatic ont elles été condamnées à 10.000 euros d'amende. 

À lire aussi
L'arsenal que conservait Christopher Paul Hasson dans son appartement armée
Terrorisme : un ancien militaire américain soupçonné de préparer un carnage

Nikola a toujours nié, Luka a admis la "bêtise d'un jeune joueur"

Les 16 prévenus, poursuivis pour escroquerie ou complicité d'escroquerie, étaient accusés d'être impliqués dans des paris s'élevant à plus de 100.000 euros. Ces mises portaient sur le résultat à la mi-temps d'un match disputé et perdu le 12 mai 2012 par Montpellier, où jouaient alors Nikola et Luka Karabatic, face au club de Cesson.

"Je suis étranger à tous ces paris", avait assuré Nikola Karabatic à la barre lors du procès en appel, niant également tout trucage du match. Selon la superstar du hand, sa compagne Géraldine Pillet avait parié sans lui en parler préalablement et utilisé son portable à son insu pour télécharger des applications liées à ces paris - autant d'affirmations que la jeune femme a confirmées.  

Son frère Luka, également membre de l'équipe de France mais blessé au début du Mondial, a en revanche reconnu avoir parié avec sa compagne Jennifer Priez, évoquant la "bêtise d'un jeune joueur". La justice soupçonnait les joueurs montpelliérains d'avoir truqué le match pour remporter leurs paris. Montpellier, déjà sacré champion de France, était privé pour ce match de plusieurs joueurs, dont les frères Karabatic, tandis que Cesson tentait d'éviter la relégation en division inférieure.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Handball Paris suspects
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787025215
Affaire des paris suspects : 2 mois de prison avec sursis en appel pour les frères Karabatic
Affaire des paris suspects : 2 mois de prison avec sursis en appel pour les frères Karabatic
Les deux frères, qui écopent aussi de 10.000 euros d'amende chacun, comparaissaient aux côtés de 14 co-prévenus dans l'affaire des paris entourant un match présumé truqué en 2012.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/affaire-des-paris-suspects-2-mois-avec-sursis-et-10-000-euros-d-amende-pour-les-freres-karabatic-7787025215
2017-02-01 14:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/sceYGURLkXpel2LCyu27oQ/330v220-2/online/image/2016/1128/7786015115_nikola-karabatic-le-24-novembre-2016-au-tribunal-de-montpellier.jpg