1 min de lecture Justice

Affaire Daval : "Je remercie Jonathann d'avoir parlé", dit la mère d'Alexia sur RTL

DOCUMENT RTL - Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution judiciaire en Haute-Saône. Un moment particulièrement attendu pour Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia.

fallait l'inviter- L'Entretien du jour Thomas Sotto
>
Affaire Daval : "Je remercie Jonathann d'avoir parlé", dit la mère d'Alexia sur RTL Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Claire Gaveau

Il a livré de nouveaux aveux. Lors d'une reconstitution judiciaire, qui s'est prolongée pendant sept heures en Haute-Saône, Jonathann Daval a reconnu avoir porté des coups mortels d'une extrême violence et procédé lui-même "à la crémation partielle du corps" de sa femme Alexia.

Un moment extrêmement fort pour les parents d'Alexia, sa sœur et son beau-frère, qui assistaient exceptionnellement à cette reconstitution. "Les sept heures ont été très éprouvantes, j'avais peur de rentrer dans la maison, de revoir les affaires d'Alexia, de revoir l'intérieur... Mais nous, on voulait la vérité", explique Isabelle Fouillot au micro de RTL ce lundi 17 juin.

Cette mère de famille, qui assure ne pas savoir ce qu'est "le deuil" à l'heure actuelle, voulait à tout prix que "la vérité sorte". "Il nous a aimés, comme nous on l'a aimé, donc il faut bien sortir les choses", poursuit celle qui espère dorénavant "vivre de manière plus apaisée". 

Je l'ai imploré, je l'ai pilonné pour qu'il nous dise la vérité

Isabelle, la mère d'Alexia Daval
Partager la citation

Au point de jouer un rôle déterminant dans cette reconstitution judiciaire. "Il a été coopérant dans la maison, mais dans le bois, au moment de la crémation, il ne voulait pas la reconnaître. C'est là que j'ai essayé d'intervenir (...) Je l'ai imploré, je lui ai rabâché, je l'ai pilonné pour qu'il nous dise la vérité (...) C'était en désespoir de cause", reconnaît Isabelle Fouillot. 

Si elle "remercie Jonathann d'avoir parlé", certaines zones d'ombre existent encore selon elle, notamment sur la vie privée du couple. "Il y a peut-être encore quelques mensonges. Tout n'est pas dit. Mais le principal, c'est qu'il a reconnu les plus grosses choses", conclut-elle espérant que sa fille puisse dorénavant "reposer en paix". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Jonathann Daval
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants