2 min de lecture Justice

Affaire Baupin : "La défense est une 2e agression", témoigne Sandrine Rousseau

REPLAY - INVITÉE RTL - Dans son livre, "Parler", l'ancienne porte-parole EELV raconte l'agression dont elle affirme avoir été victime, et estime que "c'est en parlant que le fléau recule".

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Sandrine Rousseau était l'invitée de RTL le 29 septembre 2017 Crédit Image : Kathleen Franck / RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Léa Stassinet
Léa Stassinet

Automne 2011. Sandrine Rousseau est depuis quelques mois intégrée au bureau exécutif d'Europe-Écologie-Les Verts. Elle doit former un tandem de travail avec Denis Baupin, cadre du parti. Mais lors d'une réunion à Montreuil, tout dérape lorsque Sandrine Rousseau va faire une pause. "Il m'attend dans le couloir, me plaque contre le mur et tente de m'embrasser de force", raconte-t-elle sur RTL vendredi 29 septembre. Dans les minutes qui suivent, elle se confie à ses collègues, en interne, mais les réactions sont toujours les mêmes. "C'est une histoire entre lui et toi", "fais attention à toi, il est puissant au sein du parti", "ne parle pas ça va être encore pire". 

Avec trois autres élues écologistes, Sandrine Rousseau se décide pourtant à porter plainte contre Denis Baupin, pour harcèlement et agressions sexuelles. Une enquête est ouverte, mais à cause de la prescription, l'ex-député n'est pas jugé. Et surtout, il nie les faits. "La violence de la défense est une deuxième agression", estime Sandrine Rousseau sur RTL. "C'est une défense très commune. L'homme nie, on est toutes menteuses, comploteuses". 

Parler ça coûte cher mais c'est en le faisant que le fléau recule

Sandrine Rousseau
Partager la citation

Cette affaire aura eu de graves conséquences sur la vie privée de Sandrine Rousseau. Alors qu'elle annonce à celui qui s'apprête à devenir son ex-mari son intention de parler, celui-ci lui répond : "C'est en partie à cause de ça qu'on en est là". C'est aussi ce qui fait dire à l'ex-porte-parole EELV que "parler ça coûte cher mais c'est en le faisant que le fléau recule". "C'est dans la non-parole publique que se niche la récidive, l'impunité. Parler est une forme d'enjeu de société, même si on ne peut pas obliger les femmes à le faire car c'est compliqué et lourd", poursuit-elle. 

À lire aussi
L'islamologue et théologien Tariq Ramadan justice
Tariq Ramadan : la justice refuse l'annulation de ses mises en examen

Aujourd'hui, Sandrine Rousseau n'est plus secrétaire nationale adjointe du parti, elle a démissionné. "Je reste écologiste, mais je voudrais passer quelques temps à me concentrer sur ce sujet et faire évoluer la société. Les chiffres ne bougent pas depuis 10 ans : seulement 1% des agresseurs et des violeurs sont condamnés. Les femmes restent seules face à la souffrance et pour moi ce n'est pas possible". C'est pour libérer la parole que Sandrine Rousseau a écrit son livre, Parler, paru aux éditions Flammarion le 27 septembre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Denis Baupin Europe Ecologie-Les Verts
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790275560
Affaire Baupin : "La défense est une 2e agression", témoigne Sandrine Rousseau
Affaire Baupin : "La défense est une 2e agression", témoigne Sandrine Rousseau
REPLAY - INVITÉE RTL - Dans son livre, "Parler", l'ancienne porte-parole EELV raconte l'agression dont elle affirme avoir été victime, et estime que "c'est en parlant que le fléau recule".
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/affaire-baupin-la-defense-est-une-2e-agression-temoigne-sandrine-rousseau-7790275560
2017-09-29 08:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/sjQYzM7BBrsO1yIhKl1Lzg/330v220-2/online/image/2017/0929/7790275781_sandrine-rousseau-invitee-de-rtl-le-29-septembre-2017.jpg