1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. WikiLeaks : un ancien informaticien de la CIA reconnu coupable d'espionnage
1 min de lecture

WikiLeaks : un ancien informaticien de la CIA reconnu coupable d'espionnage

En 2010, le site WikiLeaks a commencé à divulguer une série de documents classifiés. Joshua Schulte, alors informaticien à la CIA, a été l'une des sources de l'organisation.

Un code source sur un ordinateur (illustration)
Un code source sur un ordinateur (illustration)
Crédit : Ilya Pavlov / Unsplash
Alexandre Bozio & AFP

Les enquêtes liées au scandale WikiLeaks sont toujours en cours aux États-Unis. Ce mercredi 13 juillet, Joshua Schulte, un ancien salarié de la CIA, a été condamné pour espionnage après quatre jours de délibération. Le tribunal new-yorkais en charge de l’affaire lui reprochait d’avoir fourni au site Wikileaks des outils de cyber-espionnage appartenant à l'agence américaine de renseignement. 


C’est en 2016, que cet informaticien de 33 ans a commencé à rassembler la collection "Vault 7" qui comprenait notamment des outils de piratage, des logiciels malveillants, des virus, des chevaux de Troie. Le procureur a estimé que l’accusé voulait se venger de la CIA à la suite de conflits personnels avec la direction : "Il savait que les dommages collatéraux de sa vengeance posaient une menace considérable pour la sécurité du pays". 

C’était le second procès de Joshua Schulte dans cette affaire, le premier ayant été déclaré nul et non avenu. Cette fois-ci, il a été reconnu coupable des huit chefs d'accusation pesant contre lui pour espionnage et d'un pour avoir menti au FBI. La peine qu’il encourt sera indiquée prochainement. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/