1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Vladimir Poutine a-t-il perdu la raison ?
2 min de lecture

Vladimir Poutine a-t-il perdu la raison ?

PODCAST - Dans cet épisode de "Focus", Marion Calais s'intéresse aux ambitions de Vladimir Poutine avec Galia Ackerman, spécialiste du monde russe et la politologue Marie Mendras.

Vladimir Poutine
Vladimir Poutine
Crédit : KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP
164. Vladimir Poutine est-il nostalgique ou fou ?
00:13:15
Marion Calais

Le sujet du jour. En 2012, Vladimir Poutine prend définitivement ses quartiers au Kremlin, après des législatives compliquées et frauduleuses. Grâce à une modification de la Constitution, le président russe peut rester au pouvoir jusqu'en 2036 avec désormais quatre mandats de six ans autorisés… Mais que veut réellement Vladimir Poutine ? 

Pourquoi on en parle ? Cherche-t-il à reconstituer l’URSS ou l’empire – cette grande Russie qu’il évoque ? Cherche-t-il seulement à protéger ses intérêts ? Poutine est-il un nostalgique ou un fou ?

Analyse. "Je pense que Poutine, en tant que jeune homme qui a rêvé dès son plus jeune à servir dans les rangs du KGB, c'était quelqu'un qui a été élevé dans l'idée que la Russie devait récupérer la puissance et l'influence de l'Union soviétique. Je rappelle que le KGB, c'était quand même les yeux et les oreilles du parti, c'était une organisation beaucoup moins corrompue que l'appareil du parti, c'était une sorte de corporation tchékiste, qui se croyait être, je ne dis pas le sel de la terre mais le sel de l'Union soviétique, très certainement. Je pense que Poutine, rêvait d'une part de rendre à l'héritier du KGB son glamour et d'un autre côté, rendre à la Russie son rôle historique qui n'a jamais été plus important que pendant la période soviétique. Pour rendre ce glamour à la période soviétique il fallait gommer les crimes, car c'était quand même un régime d'essence criminelle. Tous les épisodes qui fâchent ont été plus ou moins gommés", explique Galia Ackerman, spécialiste du monde russe et post-soviétique. 

"Jusqu'à aujourd'hui, si vous dîtes que l'armée russe est en guerre en Ukraine, vous risquez jusqu'à 10 à 15 ans de prison, donc les personnes sont otages d'une propagande absolument monstrueuse, nous l'avons vu depuis la découverte des exactions à côté de Kiev notamment Boutcha, Irpin et d'autres villes. En juin, le terrible acte terroriste commis par les Russes, c'est des missiles russes qui ont détruit un très grand centre commercial, deux jours, quand les gens faisaient leurs courses à Krementchouk. Donc bien entendu, 130 millions de personnes qui vivent encore aujourd'hui en Fédération de Russie ne peuvent pas connaître la guerre. S'ils regardent encore la télévision on leur dit que ce sont des Ukrainiens qui se sont servis de missiles russes (…) Nous sommes face à un régime psychopathe dont le dirigeant est psychopathe", ajoute Marie Mendras, politologue et professeure à Sciences Po, chercheure au CNRS et auteure du livre L’envers du pouvoir chez Odile Jacob.


Abonnez-vous à ce podcast

>> Focus est un podcast d'actualité quotidien. Du lundi au vendredi, RTL prend un peu de temps, un peu de champ, pour mieux comprendre ce qui se passe autour de nous, mieux comprendre notre époque, grâce aux reporters, correspondants et experts de RTL.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire