2 min de lecture Découverte

VIDÉO - Une nouvelle araignée "à corne" découverte en Angola

C'est le dernier mystère scientifique en date : une mygale avec une corne sur la tête découverte par des chercheurs sud-africains.

>
Ceratogyrus attonitifer - new horned baboon spider from Angola Crédit Image : Yuri KADOBNOV / AFP | Date :
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Une nouvelle espèce d'araignée babouin a été découverte par John Midgley, un chercheur du Museum d'histoire naturelle de Pietermaritzburg (Afrique du sud), au cours de son exploration en terre angolaise dans la région du delta de l'Okavango. Il l'a baptisée Ceratogyrus attonitifer. Une nom qui correspond bien à la mystérieuse créature puisque ceratogyrus est le nom d'une famille d'araignée et attonitifer vient du latin et signifie "étonnement" ou "fascination".

Il est tombé par hasard sur une, puis plusieurs de ces mygales aux caractéristiques uniques au monde. En effet, elles possèdent une corne sur la tête et sont dores et déjà considérées comme le "dernier mystère scientifique" de la planète.

La protubérance d'environ un centimètre (soit presque un tiers de l'animal) au centre du spécimen est un cas exceptionnel chez les araignées. D'autres espèces ayant des cornes sur leur carapace existent mais c'est une structure musculaire. Chez la Ceratogyrus attonitifer, la corne est un tissu gras qui pourrait avoir la même fonction que les bosses des chameaux.

À lire aussi
Le fromage soumis au hip-hop se révèle particulièrement fruité tant en termes d'odeur que de goût, révèle l'étude. Suisse
VIDÉO - Suisse : Mozart, Led Zeppelin... La musique influencerait le goût du fromage

En réalité, à ce stade il n'y a aucune certitude, que des hypothèses. Le Dr Ian Engelbrecht, arachnologue pour l'Institut national sud-africain de la biodiversité, explique que "ça n'a aucun sens d'avoir une aussi grosse corne". 

Une mygale exceptionnelle qui vit dans les zones humides et reculées

Présentée dans la revue African Invertebrates, cette nouvelle araignée vit dans les zones humides. Elle creuse des terriers de 40 centimètres de profondeur dans des marais entourés de savane. Les chercheurs ont déposé des objets devant les terriers, qu'elles ont immédiatement attaqués. 

Même si elles n'étaient pas répertoriées dans la classification internationale, la Ceratogyrus attonitifer était déjà connue dans populations locales angolaises et notamment des Luchazi qui la surnomme "Chandachuly". Ils rapportent que cette mygale à corne chasse principalement des insectes et que son venin n'est pas dangereux pour l'homme. 

La zone de l'Okavango, où a été découvert l'animal promet de révéler bien d'autres secrets sur la biodiversité. En effet, longtemps difficile d'accès à cause de la guerre civile angolaise et des contraintes logistiques, elle reste une immense terre à explorer pour les scientifiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Découverte Sciences Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796988755
VIDÉO - Une nouvelle araignée "à corne" découverte en Angola
VIDÉO - Une nouvelle araignée "à corne" découverte en Angola
C'est le dernier mystère scientifique en date : une mygale avec une corne sur la tête découverte par des chercheurs sud-africains.
https://www.rtl.fr/actu/international/video-une-nouvelle-araignee-a-corne-decouverte-en-angola-7796988755
2019-02-20 05:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zZrXL3-PaCvSEBnISmeebA/330v220-2/online/image/2019/0219/7796995015_une-araignee-illustration.jpg