2 min de lecture Turquie

VIDÉO - Turquie : impressionnante explosion d'un gazoduc

La conduite de gaz reliant le pays à l'Iran aurait été sabotée le 27 juillet. Le ministre de l'énergie a immédiatement accusé les rebelles kurdes du PKK.

>
Turquie : impressionnante explosion d'un gazoduc Crédit Image : Capture d'écran / Facebook | Durée : |
PaulGuyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

En décidant de bombarder les positions des rebelles du PKK en plus d'entrer en guerre contre l'État Islamique, la Turquie joue un jeu dangereux. Depuis le 24 juillet, l'aviation turque mène en effet des opérations aériennes contre les jihadistes, mais aussi contre le Parti des travailleurs du Kurdistan, une faction qui réclame l'indépendance pour les Kurdes, mais avec qui Ankara avait pourtant conclu un cessez-le-feu en 2013. 

Profitant du silence américain -les États-Unis utilisent une base aérienne turque pour s'en prendre à Daech- l'armée de l'air turque a ainsi mené plusieurs frappes contre des villages contrôlés par les Kurdes et contre leurs bases arrières. Les rebelles du PKK sont pourtant en première ligne depuis de longs mois contre l'EI, subissant de lourdes pertes tout en contrant efficacement l'avancée des jihadistes. 

Militaires et policiers pris pour cible

Résultat : les Kurdes ont décidé de ne pas rester sans réaction face à la répression d'Ankara. Le PKK a même revendiqué un attentat mené samedi 25 juillet contre des soldats turcs et ayant fait deux morts parmi les militaires. Quelques jours plus tôt, il avait déjà reconnu être derrière la mort de deux policiers, crime commis en réaction à ce que le Parti kurde voit comme de l'indulgence de la part du pouvoir concernant l'EI. 

À lire aussi
Des Syriens manifestent pour la protection des hôpitaux en cas d'offensive sur la province d'Idleb, le 16 septembre 2018 conflit
Syrie : malgré l'accord russo-turc sur Idleb, les habitants sont méfiants

Lundi 27 juillet, les Kurdes auraient donc de nouveau frappé à en croire le ministre turc de l'Énergie et la compagnie nationale de gaz. Le pouvoir leur attribue ainsi le sabotage d'un pipeline transportant du gaz entre l'Iran et la Turquie. Sur des images publiées par un habitant de la région de Dogubayazit, une impressionnante explosion est effectivement visible sur un gazoduc bien connu des autorités pour acheminer près de la moitié du gaz consommé dans le pays et cible récurrente des rebelles depuis les années 1990. 

Situés à la frontière entre la Turquie, l'Irak et la Syrie, le PKK menacerait l'intégrité du territoire turc ainsi que la sécurité de l'État, selon la communication officielle du pays. Depuis les années 1980, le conflit entre la rébellion kurde et les Turcs a fait 40.000 morts. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Turquie Rebelle Iran
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779247852
VIDÉO - Turquie : impressionnante explosion d'un gazoduc
VIDÉO - Turquie : impressionnante explosion d'un gazoduc
La conduite de gaz reliant le pays à l'Iran aurait été sabotée le 27 juillet. Le ministre de l'énergie a immédiatement accusé les rebelles kurdes du PKK.
https://www.rtl.fr/actu/international/video-turquie-impressionnante-explosion-d-un-gazoduc-7779247852
2015-07-28 19:47:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/27d5YVMxSOr0zLg6T9t5AQ/330v220-2/online/image/2015/0728/7779247869_turquie-impressionnante-explosion-d-un-gazoduc.png