1 min de lecture Vatican

VIDÉO - Le pape François perd son sang-froid face à une fidèle

Venue assister à la cérémonie de fin d'année du Pape François à Rome, une fidèle lui a agrippé le bras. Un geste qui a agacé le souverain pontife.

Le Pape François place Saint-Pierre à Rome le 31 décembre 2019.
Le Pape François place Saint-Pierre à Rome le 31 décembre 2019. Crédit : Andreas SOLARO / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

C'est un geste qui vaut au Pape François la vindicte des fidèles catholiques depuis le soir du 31 décembre. Lors de la traditionnelle cérémonie de fin d'année place Saint-Pierre à Rome, le chef de l'Église catholique s'est emporté face à une pèlerine qui lui a agrippé le bras alors qu'il saluait la foule.

Sur les images, on voit une femme placée derrière une barrière étendre ses bras pour s'accrocher à celui du Pape et le tirer vers elle. Celui-ci, visiblement agacé, tente de se retirer de son étreinte en frappant sa main à plusieurs reprises. Les propos tenus à ce moment-là par les deux parties n'ont pas été précisées, rapporte le Huffington Post.

Une scène honteuse et choquante selon beaucoup de fidèles catholiques. Sur les réseaux sociaux, certains s'indignent de ce geste contraire selon eux à la doctrine de l'Église et à la parole de Dieu qui prône l'amour et le respect de son prochain.

Le pape s'excuse d'avoir "perdu patience"

Le pape François s'est excusé ce mercredi, avant la traditionnelle prière de l'Angélus, d'avoir "perdu patience" la veille au soir à l'encontre d'une fidèle asiatique qui lui serrait trop fort la main pendant un bain de foule. "Tant de fois nous perdons patience. Cela m'arrive à moi aussi. Je m'excuse pour le mauvais exemple donné hier", a déclaré le chef de l'Église catholique, depuis une fenêtre du Palais apostolique Place Saint Pierre.

Pour ce premier Angélus de l'année, le pape a rappelé que la liturgie célébrait Marie, "la vierge qui a donné la vie à Jésus, le sauveur", qui "n'a pas supprimé le mal mais l'a vaincu à la racine". Ce "salut", "cette bénédiction de Dieu pour chaque homme et femme" n'est "pas magique mais requiert de la patience, la patience de l'amour", a estimé le pontife de 83 ans.

À lire aussi
Le pape François et le pape émérite Benoît XVI, le 28 juin 2017 religions
Vatican : pourquoi Benoît XVI sort du silence ?

À ce moment-là, il est sorti du texte diffusé à l'avance aux médias, en répétant la phrase, "la patience de l'amour", et en faisant son mea culpa pour son geste d'agacement de la veille. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vatican Italie Pape
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants