2 min de lecture Canada

VIDÉO - Le Canada légalise le cannabis à usage récréatif

Le Canada est devenu ce mercredi 17 octobre le premier pays du G20 à légaliser le cannabis récréatif. Une réforme historique attendue à travers le pays tant par les consommateurs de cette drogue douce que par les marchés boursiers.

>
Le Canada est le deuxième pays à légaliser la marijuana Crédit Image : AFP / Brendan Smialowski | Crédit Média : M6 | Date :
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

Après quasiment un siècle de prohibition, le Canada est devenu ce mercredi 17 octobre le premier pays du G20 à légaliser le cannabis récréatif. Une réforme historique attendue à travers le pays tant par les consommateurs de cette drogue douce que par les marchés boursiers, euphoriques. 

Trois ans après son élection, le gouvernement libéral de Justin Trudeau réalise l'un de ses engagements de campagne les plus symboliques. Le Canada est seulement le deuxième État de la planète à autoriser la marijuana récréative, après l'Uruguay en 2013. La mise en oeuvre de cette mesure sera donc scrutée et disséquée tant par les Canadiens, appelés aux urnes dans un an pour des législatives incertaines, que par les pays alliés d'Ottawa dont certains ont déjà autorisé le cannabis thérapeutique. 

Dès minuit, la première boutique légale de cannabis avait prévu d'ouvrir ses portes à Saint-Jean-de-Terre-Neuve, dans l'Atlantique nord. Au Québec, les boutiques d'État de la Société québécoise du cannabis (SQDC) ouvrent leurs portes à 10h. La SQDC démarre avec 12 magasins mais en vise jusqu'à 150 d'ici trois ans. À l'inverse, le Manitoba (centre) et l'Alberta (ouest) ont décidé de libéraliser cette industrie et une poignée de points de vente privés vont être inaugurés mercredi. 

Un marché juteux d'environ 6 milliards de dollars canadiens

Le gouvernement a voulu permettre à chaque province d'organiser le commerce de l'herbe, et de Montréal à Vancouver en passant par Toronto et Winnipeg, chaque région a retenu sa propre recette pour organiser ce marché juteux évalué à environ 6 milliards de dollars canadiens (4 milliards d'euros) par an. 

À lire aussi
Un fossile de dinosaure (illustration) découverte scientifique
Canada : à 12 ans, il découvre un fossile de dinosaure vieux de 69 millions d’années

Mais Doug Ford, le bouillant Premier ministre d'Ontario (centre), a accusé ce mardi 16 octobre Justin Trudeau d'avoir abandonné les pouvoirs locaux face à cette réforme inédite. "Où est Justin Trudeau?", a lancé le dirigeant conservateur devant l'association des policiers de cette province, la plus riche et la plus peuplée du pays. 

Restreindre l'accès de cette drogue douce aux mineurs

Comme lui, l'opposition conservatrice au Parlement d'Ottawa a multiplié les attaques ces derniers jours contre cette mesure qui, selon les adversaires de Justin Trudeau mais aussi selon des médecins, a été précipitée et a occulté plusieurs dangers pour la santé et la sécurité publiques. 

"Ça fait au moins deux ans qu'on travaille avec les différents gouvernements", a répondu mardi Justin Trudeau, répétant que la légalisation doit permettre de restreindre l'accès de cette drogue douce aux mineurs et "enlever l'argent des poches des organisations criminelles".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Canada Cannabis Loi
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants