1 min de lecture Inde

VIDÉO - Inde : un éléphant échappé d'une réserve sème la panique en plein centre-ville

L'animal a déambulé dans les rues de la ville de Guwahati, poussant quelques voitures lors de son passage. Aucune victime n'est à déplorer.

L'éléphant a déambulé quelques heures dans les rues de Guwahati (Inde).
L'éléphant a déambulé quelques heures dans les rues de Guwahati (Inde). Crédit : Biju BORO / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

D'énormes embouteillages ont surpris les habitants de Guwahati, une ville indienne située dans l'état de l'Assam, au nord-est du pays. Et la cause est tout aussi étonnante. Un éléphant a paralysé la circulation mardi 30 avril, en déambulant notamment dans l'une des artères principales de cette commune qui compte plus de 800.000 habitants.

L'animal, un éléphant mâle venu d'une réserve voisine, n'a pas fait de victime. Suivi à distance par des policiers et des gardes forestiers, il a juste poussé quelques voitures lors de son passage, avant d'être endormi dans la soirée. "Cela a été compliqué de l'endormir dans des rues embouteillées, au milieu des curieux", a déclaré le responsable du service des forêts dans l'Assam, A. M. Singh. "Nous avons pris le plus grand soin pour ne pas l'effrayer et c'est pourquoi il n'y a aucun dégât", a-t-il ajouté.

La balade du mammifère pesant plusieurs tonnes et dont l'âge est estimé à 11 ans, a en effet provoqué la curiosité des conducteurs, qui n'ont pas hésité à stopper leurs véhicules pour le photographier avec leurs téléphones.

L'éléphant a par la suite été transporté au zoo à Guwahati avant d'être relâché mercredi 1er mai au matin dans la réserve d'Amsang d'où il s'était échappé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Inde Animaux Insolite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants