2 min de lecture Coronavirus Espagne

Vacances d’été 2020 : peut-on partir en Espagne sereinement ?

ÉCLAIRAGE - Le gouvernement espagnol a réaffirmé mardi 28 juillet que le pays était "sûr" pour les touristes malgré le net rebond de l'épidémie qui a amené France, Allemagne et Royaume-Uni à déconseiller les voyages dans certaines régions ou à rétablir une quarantaine.

Une plage de l'île espagnole de Majorque, le 27 juillet 2020
Une plage de l'île espagnole de Majorque, le 27 juillet 2020 Crédit : JAIME REINA / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Coronavirus oblige, l'Espagne est devenue ces derniers jours la grande mal-aimée de l'Europe. France, Allemagne et Royaume-Uni ont certes déconseillé les voyages dans certaines régions de cette destination touristique très prisée, mais faut-il pour autant renoncer complètement à s'y rendre cet été ? 

Mardi 28 juillet, le gouvernement espagnol a tenu à rassurer les touristes en réaffirmant que le pays était "sûr" malgré le net rebond de l'épidémie. "Nous voulons lancer un message clair de confiance", a déclaré la porte-parole du gouvernement Maria Jesus Montero. L'Espagne est "une destination sûre qui s'est préparée et s'est renforcée pour faire face au virus et aux nouveaux foyers", a-t-elle ajouté à l'issue du conseil des ministres.

"Les personnes qui visitent habituellement notre pays savent que l'une de nos forces est la qualité de notre système de santé", a affirmé Mme Montero. "Tous les données indiquent que nous avons une bonne situation (sanitaire) dans la majeure partie du pays", a-t-elle encore dit.

Baléares, Canaries, Valence et Andalousie

Lundi, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, avait déjà soutenu que des endroits très dépendants des touristes britanniques comme les Baléares, les Canaries et les régions de Valence et de l'Andalousie étaient des destinations sûres.  

À lire aussi
La place de la Puerta del Sol, à Madrid, en mars 2020 coronavirus
Les infos de 18h - Covid en Espagne : la région de Madrid se reconfine partiellement

Ces régions "ont une incidence cumulée (du coronavirus) inférieure à celle qui est enregistrée actuellement au Royaume-uni, ce qui veut dire en termes épidémiologiques que ces destinations sont en fait plus sûres que le Royaume-uni", a-t-il affirmé.

L'Espagne, qui dénombre officiellement plus de 28.400 morts de la pandémie, a vu bondir ces dernières semaines le nombre de cas. Selon un bilan diffusé lundi, sur les sept derniers jours, plus de 1.800 nouveaux cas ont été détectés en moyenne quotidiennement, pour les deux tiers en Aragon et en Catalogne. Un chiffre qui a presque quadruplé en deux semaines.

Aragon, Catalogne et Navarre déconseillés

Dans ce contexte, les régions espagnoles, compétentes en matière sanitaire, continuaient à prendre des mesures pour tenter de contenir l'épidémie. Celle de Madrid a ainsi décidé mardi, comme la quasi-totalité des autres régions, de renforcer le caractère obligatoire du port du masque de protection dans la rue et "sur les terrasses". Les réunions devront aussi y être limitées à dix personnes aux terrasses des cafés ou dans les domiciles privés.

En Catalogne, le gouvernement, qui a demandé aux habitants il y a dix jours de "rester chez eux", a depuis ordonné la fermeture des discothèques et bars de nuit. La Protection civile régionale a interdit aussi les salles de concert disposant d'une piste de danse et impose un couvre-feu à minuit sur les établissement de jeux, les casinos, les bars et les restaurant. 

En raison de cette reprise de l'épidémie, la France a recommandé vendredi dernier à ses ressortissants d'éviter de se rendre en Catalogne tandis que l'Allemagne a déconseillé mardi les voyages "non essentiels" et touristiques vers l'Aragon, la Catalogne et la Navarre.
Londres a de son côté rétabli dimanche une quarantaine de deux semaines pour tous les voyageurs revenant d'Espagne. 

Si l'Espagne est l'un des pays européens où le nombre des cas détectés par rapport à la population est le plus élevé, un rebond des contagions a lieu dans de nombreux autres États européens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Espagne Vacances d'été Été
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants