1 min de lecture Armée

Un deuxième avion de l'US Air Force s'écrase en une semaine

Ces deux avions, un F-35 et un F-22, se sont écrasé à quatre jours d'intervalle, en Floride. Les pilotes ont pu s'éjecter et aucune victime n'est à déplorer.

Des avions de l'US Air Force, à Los Angeles, en mai 2020
Des avions de l'US Air Force, à Los Angeles, en mai 2020 Crédit : Frederic J. BROWN / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

C'est un fait divers qui pourrait bien être source de questions au sein de l'armée américaine. Un avion de chasse de l'US Air Force s'est écrasé sans faire de victime lors d'un vol d'essai sur une base aérienne de Floride, dans la soirée de ce mardi 19 mai. Cette région est le théâtre du deuxième incident de ce genre en moins d'une semaine.

Un chasseur furtif de dernière génération F-35A s'est écrasé à l'atterrissage, à l'issue d'un vol nocturne de routine, a indiqué dans un communiqué la base aérienne d'Eglin, où sont formés de nombreux pilotes américains. Le pilote, qui a pu s'éjecter, est dans un état "stable", précise le communiqué, soulignant que l'accident n'avait fait aucune victime civile ni dommages.

Un avion furtif de la génération précédente, un F-22, s'était déjà écrasé vendredi 15 mai, à une vingtaine de kilomètres de la base d'Eglin, au cours d'un vol d'essai. Là aussi, le pilote s'était éjecté et avait été évacué dans un état "stable".

Des avions aux coûts faramineux

Produit par Lockheed Martin, le F-35 est le plus cher des programmes d'armement de l'histoire militaire américaine, avec un coût estimé au total à près de 400 milliards de dollars pour le Pentagone, pour un objectif de près de 2.500 appareils à produire dans les décennies à venir. La variante F35-A est celle destinée à l'US Air Force. Chaque appareil coûte quelque 85 millions de dollars.

À lire aussi
Un homme face à la police, à Washington, lors d'une manifestation pour George Floyd le 1er juin 2020 États-Unis
Mort de George Floyd : les manifestations continuent malgré le ton martial de Trump

Le F-22 Raptor, construit par Lockheed Martin et Boeing, est considéré comme l'avion de chasse le plus perfectionné au monde, mais ses performances ont été assombries par plusieurs accidents et des problèmes techniques aux causes difficilement identifiables.

Il est entré en service en 2005, mais sa production a été stoppée en 2011, notamment en raison de son prix unitaire faramineux de près de 360 millions de dollars. Des enquêtes ont été ouvertes pour évaluer les causes de ces deux accidents, a précisé l'US Air Force.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Avions Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants