1 min de lecture International

Ukraine : un week-end d'escalade militaire dans l'est du pays

Les tensions entre le gouvernement ukrainien et la Russie sont montées d'un cran à la suite d'insurrections armées pro-Russes dans l'Est de l'Ukraine. Retour sur le fil des événements.

Des militants pro-russes sur une barricade à Slaviansk en Ukraine, le 13 avril 2014.
Des militants pro-russes sur une barricade à Slaviansk en Ukraine, le 13 avril 2014. Crédit : AFP PHOTO / GENYA SAVILOV
Héloïse Leussier
Héloïse Leussier
et AFP

Le weekend des 12 et 13 avril a été marqué par des vives tensions en Ukraine. Le Conseil de sécurité de l'ONU devait se réunir en urgence dans la nuit de dimanche, à la demande de la Russie. Le gouvernement ukrainien parle de "guerre".

La rédaction vous recommande

Samedi, une série d'attaques visiblement coordonnées a été lancée dans plusieurs villes de l'est russophone de l'Ukraine. Des groupes armés pro-russes se sont emparés de bâtiments publics, notamment à Slaviansk.

La Russie a été rapidement pointée du doigt. Ces attaques "portent le signe d'une implication de Moscou", a jugé dimanche l'ambassadrice américaine à l'ONU.

Carte de l'Ukraine localisant l'offense pro-russe et les derniers combats à l'est du pays
Carte de l'Ukraine localisant l'offense pro-russe et les derniers combats à l'est du pays Crédit : AFP/PLD S.RAMIS/A.BOMMENEL/K. TIAN

Dimanche, le gouvernement ukrainien a décidé de riposter en annonçant une opération "antiterroriste". Cette contre-offensive été  principalement menée à Slaviansk, selon le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov.

Des combats meurtriers

À lire aussi
Jacques Maire, président du groupe d'amitié parlementaire France-Niger (à droite) Niger
Français tués au Niger : "C'est débile et non-informé" répond Jacques Maire au RN

Les combats de dimanche ont fait un mort et de cinq blessés du côté loyaliste, ainsi qu'un nombre indéterminé" de victimes chez les séparatistes, a indiqué Arsen Avakov.

En réaction à ces événements, la Russie a demandé la tenue d'une réunion d'urgence. Elle souhaite faire valoir l'argument selon lequel les déclarations de l'Ukraine et son opération "antiterroriste" sont "une menace pour la paix et la sécurité", selon un diplomate occidental en poste à l'ONU,  s'exprimant auprès de l'AFP sous couvert d'anonymat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Ukraine ONU
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants