1 min de lecture Russie

Ukraine : une "opération antiterroriste" a débuté dans l'Est du pays, à Slaviansk

Une "opération antiterroriste" a débuté dans l'Est du pays, selon le ministre de l'intérieur ukrainien.

Une manifestante pro-russe à Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, le 12 avril 2014.
Une manifestante pro-russe à Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, le 12 avril 2014. Crédit : AFP PHOTO / ALEXANDER KHUDOTEPLY
AFP

Une "opération antiterroriste a débuté à Slaviansk", ville de l'Est de l'Ukraine où des hommes armés pro-russes ont pris samedi des bâtiments de la police et des services de sécurité, a annoncé dimanche matin le ministre de l'intérieur ukrainien Arsen Avakov.

"Des unités de toutes les structures de force du pays participent. Que Dieu soit avec nous", écrit le ministre sur sa page Facebook. M. Avakov n'a donné aucune autre précision dans ce message de deux lignes. Des messages sur différents réseaux sociaux faisaient état dimanche matin de tirs dans la ville, qui compte quelque 100.000 habitants, sans qu'il soit immédiatement possible de confirmer.

40.000 hommes à la frontière

Samedi soir, le ministre avait dénoncé une "agression" russe, après une série d'attaques toute la journée contre des bâtiments des forces de sécurité dans l'Est russophone de l'Ukraine, frontalier de la Russie.

Ces attaques, menées par des hommes en uniformes non marqués, armés et visiblement bien organisés, ont fait penser au scénario qui s'était déroulé en mars en Crimée, et fait craindre que la Russie, qui a massé jusqu'à 40.000 hommes à la frontière, ne se saisisse du prétexte des troubles pour intervenir sur le territoire de son voisin.

Réunion de plus de trois heures

À lire aussi
Le président russe Vladimir Poutine le 9 septembre 2018. Prix Nobel
Russie : Vladimir Poutine proposé pour le prix Nobel de la Paix ?

Moscou n'a jamais reconnu le gouvernement provisoire pro-européen arrivé au pouvoir après le renversement fin février du président pro-russe Viktor Ianoukovitch suite à des manifestations sanglantes à Kiev. Et la Russie a mis en garde samedi Kiev contre tout usage de la force contre les insurgés.

Le Conseil de sécurité ukrainien s'est réuni samedi soir pendant plus de trois heures suite aux attaques dans l'Est, mis aucune décision n'a été annoncée à l'issue de cette réunion.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Ukraine Guerre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants