2 min de lecture États-Unis

Tempête Harvey : un couvre-feu instauré à Houston

Le maire de la ville, meurtrie par les inondations, a établi un couvre-feu. Une mesure pour éviter les actes de vandalisme qui pourraient découler de la désertion des habitations.

Des habitants dans les rues de Houston, après le passage de Harvey
Des habitants dans les rues de Houston, après le passage de Harvey

C'est pour prévenir les cambriolages des milliers d'habitations abandonnées à cause de la tempête Harvey qu'un couvre-feu a été décrété à Houston, ville plongée sous les eaux. Le maire de la commune, forte de 2,3 millions d'habitants, a fait démarrer le couvre-feu mardi 29 août à minuit (7 heures le mercredi 30, heure française). Il sera levé à 5 heures du matin heure locale (midi heure française). 


"J'impose un couvre-feu pour empêcher toute atteinte aux biens dans les maisons évacuées dans les limites de la ville", a tweeté Sylvester Turner. "On a des milliers de personnes réfugiées dans les abris qui ont quitté leur maison", a-t-il développé en conférence de presse. Art Acevedo, le chef de la police, a quant à lui justifié cette décision : "Il y a eu des pillages... Nous avons eu à faire à des voleurs armés qui faisaient le tour hier pour dévaliser notre communauté et la victimiser une nouvelle fois."

Crainte d'une catastrophe chimique

Un ordre d'évacuation a eu lieu à Houston à cause d'une digue qui menace de céder sous le poids de l'inondation. Par ailleurs, une évacuation a eu lieu dans le comté de Harris, où se trouve Houston, pour mettre à l'abri toutes les personnes vivant dans un rayon de 2,4 kilomètres autour d'une usine chimique du groupe français Arkema. "Il s'agit uniquement d'une mesure de précaution", a rassuré le chef des pompiers du comté, même si Arkema a mis en garde contre "la possible réaction de certains des produits chimiques présents sur le site". 

À lire aussi
Emmanuel Macron à New York, le 25 septembre 2018 Emmanuel Macron
À l'ONU, Emmanuel Macron répond à Donald Trump sans prononcer son nom

"Potentiellement la réaction chimique pourrait provoquer un incendie sur le site, ce qui pourrait produire une large quantité de fumée noire", a précisé le groupe dans un communiqué. Les dégâts provoqués par la tempête pourraient atteindre 42 milliards de dollars, selon des modélisations, faisant figurer Harvey parmi la liste des cinq tempêtes les plus coûteuses jamais enregistrées aux États-Unis. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Tempête Ouragan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789886165
Tempête Harvey : un couvre-feu instauré à Houston
Tempête Harvey : un couvre-feu instauré à Houston
Le maire de la ville, meurtrie par les inondations, a établi un couvre-feu. Une mesure pour éviter les actes de vandalisme qui pourraient découler de la désertion des habitations.
https://www.rtl.fr/actu/international/tempete-harvey-un-couvre-feu-instaure-a-houston-7789886165
2017-08-30 06:09:26
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7NTdaw-geh6_O4d3zM_oCA/330v220-2/online/image/2017/0829/7789879848_des-habitants-dans-les-rues-de-houston-apres-le-passage-de-harvey.jpg