2 min de lecture Iran

Téhéran : un attentat de Daesh fait 12 morts, l'Iran accuse Washington et Ryad

Après un attentat revendiqué par Daesh à Téhéran, l'armée iranienne a accusé l'Arabie Saoudite et les États-Unis d'être "impliqués" dans les attaques ayant visé deux lieux hautement symboliques.

Un hélicoptère survole le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran (Iran) visé par un attentat de Daesh, le 7 juin 2017
Un hélicoptère survole le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran (Iran) visé par un attentat de Daesh, le 7 juin 2017 Crédit : Hasan SHIRVANI / MIZA NEWS / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

Des hommes armés et des kamikazes ont attaqué mercredi 7 juin le Parlement et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran en Iran, faisant au moins 12 morts et 46 blessés. Menées quasi-simultanément contre des lieux hautement symboliques, ces attaques sans précédent dans la capitale iranienne ont duré plusieurs heures. C'est la première fois que le pays est visé par des attaques revendiquées par Daesh

Les sept ou huit assaillants se sont fait exploser ou ont été abattus par les forces de l'ordre, ont indiqué des médias locaux. Au siège du Parlement, quatre assaillants ont fait irruption dans des bâtiments et ouvert le feu. L'un d'eux s'est ensuite fait exploser et les trois autres ont été tués, ont précisé les médias.

Autour des deux lieux visés, distants d'une vingtaine de kilomètres, d'imposantes forces de sécurité restaient présentes et des stations de métro ont été fermées. Une réunion d'urgence du conseil national de sécurité a été convoquée par le ministre de l'Intérieur Abdolreza Rahmani Fazli, selon l'agence Isna.

À lire aussi
Donald Trump reprend Game of Thrones pour annoncer des sanctions contre l'Iran sur Twitter États-Unis
Donald Trump fait référence à "Game of Thrones", HBO lui répond

L'armée accuse Washington et Ryad et promet de se venger

Plusieurs heures après ces attaques, les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime iranien, ont accusé les États-Unis et l'Arabie saoudite d'être "impliqués" dans ces attentats. "Cette action terroriste après la rencontre du président des États-Unis avec le chef d'un des gouvernements réactionnaires de la région qui a toujours soutenu les terroristes est lourde de sens et la revendication par Daesh montre qu'ils sont impliqués", affirme un communiqué publié par l'agence de presse officielle Isna.

Séparément, Mohammad Hossein Nejat, chef adjoint des services de renseignement des Gardiens de la révolution, a également accusé l'Arabie saoudite et les États-Unis en affirmant que ces deux pays avaient "ordonné à leurs marionnettes" de mener ces attentats, a rapporté l'agence Fars. Les Gardiens de la révolution ont affirmé qu'ils allaient se venger. "Les Gardiens de la révolution ont toujours prouvé qu'ils ne laissent jamais sans vengeance le sang d'innocents versés", affirme le communiqué de l'armée d'élite d'Iran. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Iran Attentat Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788878318
Téhéran : un attentat de Daesh fait 12 morts, l'Iran accuse Washington et Ryad
Téhéran : un attentat de Daesh fait 12 morts, l'Iran accuse Washington et Ryad
Après un attentat revendiqué par Daesh à Téhéran, l'armée iranienne a accusé l'Arabie Saoudite et les États-Unis d'être "impliqués" dans les attaques ayant visé deux lieux hautement symboliques.
https://www.rtl.fr/actu/international/teheran-un-attentat-de-daesh-fait-12-morts-l-iran-accuse-washington-et-ryad-7788878318
2017-06-07 17:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/j4ER6iJnyBgwCzHVngiAPg/330v220-2/online/image/2017/0607/7788878381_un-avion-survole-le-mausolee-de-l-imam-khomeiny-a-teheran-frappe-par-un-attentat-de-daesh-le-7-juin-2017.jpg