1 min de lecture Terrorisme

Syrie : Donald Trump affirme que le groupe État islamique est vaincu "à 100%"

Le président américain a déclaré vendredi 22 mars que Daesh était vaincu "à 100%" en Syrie, montrant à des journalistes des cartes des régions autrefois détenues par l'organisation jihadiste.

>
La fin de Daesh en Syrie Crédit Image : Nicholas Kamm / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Julien Chabrout
Julien Chabrout
et AFP

Les États-Unis crient victoire. Le président américain Donald Trump a affirmé vendredi 22 mars que le groupe État islamique était vaincu "à 100%" en Syrie, montrant à des journalistes des cartes des régions autrefois détenues par l'organisation jihadiste. 

"Voici l'EI le jour de l'élection (présidentielle de 2016), et voici ce que nous avons aujourd'hui", a-t-il dit en pointant ces cartes, dont la seconde, exposant selon lui la situation sur place, ne faisait plus état de la moindre présence de Daesh.

"Vous pouvez garder la carte", a ensuite lancé Donald Trump aux journalistes à sa descente de l'avion présidentiel Air Force One, avant de rejoindre sa résidence privée de Mar-a-Lago, en Floride. Le milliardaire républicain avait déjà utilisé des cartes, mercredi à la Maison Blanche, pour annoncer la chute imminente du "califat" autoproclamé de l'EI. 

Les FDS, l'alliance arabo-kurde qui combat les jihadistes

"Le califat territorial de l'EI a été éliminé à 100% en Syrie", a pour sa part déclaré vendredi la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders. Contacté par l'AFP, le ministère américain de la Défense s'est refusé pour l'instant à tout commentaire.

À lire aussi
Emmanuel Macron lors de l'hommage aux victimes de l'attaque à la préfecture de police, le 8 octobre 2019 justice
Menace d'attaque contre Macron en 2018 : deux suspects face à la justice

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance arabo-kurde soutenue par Washington, combattent des jihadistes acculés à Baghouz, dans un tout petit secteur au bord de l'Euphrate, aux confins orientaux de la Syrie. Ces derniers tentent désespérément de défendre le dernier lambeau du "califat" de l'EI, qui couvrait autrefois de vastes régions en Syrie et en Irak, dans deux petites poches.

Il n'y a pas encore eu de déclaration officielle de victoire du côté des forces kurdes. Le drapeau noir de Daesh a en tout cas été retiré des hauteurs de la ville de Baghouz ce vendredi en milieu de journée, remplacé par le drapeau des Kurdes de Syrie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Daesh Syrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants