2 min de lecture Otages français

Sophie Pétronin : que sait-on sur la libération imminente de l'otage française au Mali ?

DÉCRYPTAGE - L'otage française Sophie Pétronin, enlevée le 24 décembre 2016 à Gao (nord du Mali), serait sur le point d'être libérée, selon son entourage familial.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Sophie Pétronin : que sait-on sur la libération imminente de l'otage française au Mali ? Crédit Image : Handout / www.liberons-sophie.fr / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Pierre Julien édité par Thomas Pierre

Sophie Pétronin devrait retrouver la liberté dans les heures qui viennent. L'information n'est pas encore officialisée par le ministère des Affaires étrangères, mais la dernière otage française serait en cours de transfert au Mali. Cette femme de 75 ans avait été enlevée il y a près de quatre ans au Mali, dans ce pays où elle se consacrait aux enfants depuis des années.

Que sait-on de sa libération imminente ? Elle devrait être remise à des représentants maliens. Mais on peut penser que des membres des Services français ne seront pas loin, chaque partie voulant à tout prix vérifier s'il n'y a pas un possible piège. 

Sophie Pétronin s'était installée à Gao, au cœur du nord mali en 2001. Elle y avait créé une fondation d'aide aux enfants. Cette humanitaire échappe de peu à une première tentative d'enlèvement en 2012. Après avoir regagné la France, elle repart l'année suivante bien décidée à poursuivre son oeuvre. 

Dernières nouvelles au printemps 2020

Mais le 24 décembre 2016, elle est capturée à Gao par des éléments du groupe de soutien à l'Islam et aux musulmans affiliés à Al-Qaïda. Il faut attendre juillet 2017 pour avoir de ses nouvelles dans une vidéo avec à ses côtés cinq otages. 

À lire aussi
Mali
Jihadistes libérés au Mali : "C'était très dur à entendre et à voir", confie Jean-Marie Bockel

D'autres vidéos vont se succéder en très petit nombre, la dernière la montrant très amaigrie et fatiguée remonte à la mi-juin 2018. Un message suivra en novembre. Très inquiet, son fils Sébastien s'adressera par le biais de RTL à Emmanuel Macron, seul selon lui à avoir le pouvoir de vie ou de mort sur sa mère, avant qu'en mars dernier le quai d'Orsay confirme qu'elle est vivante et qu'elle a pu recevoir des médicaments.

Une monnaie d'échange ?

Il y avait un signe avant-coureur, qui était cette libération massive d'une centaine de jihadistes au Mali ces dernières heures. On peut toujours parler d'un versement de rançon mais dans ce cas il est évident que la libération de tous ces jihadistes a été déterminante. 

Mais le sort de Sophie Pétronin est aussi lié à Soumaïla Cissé, l'ancien leader de l'opposition au président Keita destitué par la junte et enlevé le 25 mars dans la région de Tombouctou. Le nouveau régime en place a Bamako s'était déclaré ouvert aux négociations. Ce serait alors une réponse victorieuse adressée à la communauté internationale qui avait condamné le coup d'État du 18 août.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Otages français Mali Jihadistes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants