1 min de lecture Environnement

Sommet de la jeunesse pour le climat : "Je n'ai pas pu parler", dit Côme Girschig sur RTL

INVITÉ RTL - Côme Girschig, représentant de la France lors du sommet de la jeunesse pour le climat, déplore de ne pas avoir pu s'exprimer.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Sommet de la jeunesse pour le climat : "Je n'ai pas été entendu" dit Côme Girschig Crédit Image : STEPHANIE KEITH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Esther Serrajordia

Le sommet de la jeunesse pour le climat s'est tenu samedi 21 septembre à New York. L'ONU a souhaité que des jeunes de 150 pays proposent des solutions contre le réchauffement climatique et exposent leurs projets. À 24 ans, Côme Girschig a été choisi pour représenter la France. 

Plus que d'avoir été écouté, le jeune français a eu l'impression d'avoir été un faire-valoir. "Je n'ai pas du tout le sentiment d'avoir été entendu tout simplement parce que je n'ai pas pu parler. Je trouve ça extrêmement dommage d'avoir organisé un tel sommet qui a sûrement émis un millier de tonne de CO2 pour finalement ne pas pouvoir parler une seule seconde car il y avait des sommets de présentation", explique-t-il sur RTL. Côme Girschig en a fait part à la ministre de l'Environnement, Élisabeth Borne, présente sur place. "Je lui ai expliqué que j'étais déçu", dit-il. 

Pour autant, le Français de 24 ans ne perd pas espoir quant aux bien fondés de ce genre de sommet. "Ce n'est pas qu'on sert à rien, c'est que la procédure a été mal pensée. C'est la première fois que ce sommet a été organisé à l'initiative d'Antonio Guterres. Ce serait bien de le refaire mais en prévoyant des temps d'échange", concède-t-il. 

Côme Girschig a également commenté la Marche pour le Climat, organisée samedi 21 septembre partout dans le monde. 10.000 jeunes ont manifesté à Paris, contre 80.000 à Berlin. "La jeunesse est démobilisée parce qu'il n'y a pas suffisamment d'écoute de la part des ministères", explique le jeune homme. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Climat Changement climatique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants