1 min de lecture Faits divers

Simon Gautier : une enquête ouverte pour "homicide involontaire" en Italie

VU DANS LA PRESSE - Une enquête pour "homicide involontaire" a été ouverte après la mort du randonneur français Simon Gautier. Son corps avait été retrouvé au fond d'un ravin en Italie dimanche 18 août.

Les secours italiens transportant le corps de Simon Gautier
Les secours italiens transportant le corps de Simon Gautier Crédit : Handout / CNSAS press office / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Le procureur de Vallo della Lucania, Antonio Ricci, a ouvert une enquête pour "homicide involontaire" après la mort de Simon Gautier, ce mercredi 21 août, selon une information de la Repubblica. 

Il y a douze jours, Simon Gautier a appelé les secours avec son téléphone portable expliquant être tombé d'une falaise et avoir les deux jambes cassées. Parti en randonnée, la veille, il ne donnait plus de signes de vie depuis. Après des recherches, le corps sans vie du jeune homme de 27 ans a été retrouvé dimanche 18 août en fin de journée dans la province de Salerne, à environ 200 kilomètres au sud de Naples.

Le randonneur aurait fait une première chute, puis une seconde à une profondeur de plus de 10 mètres. Le médecin a constaté de graves fractures aux jambes, dont une ouverte qui a sectionné l'artère fémoral. D'après les premiers éléments, Simon Gautier aurait donc succombé à une hémorragie entre 45 et 50 minutes après son appel au secours.

L’autopsie du corps du jeune homme est en cours ce mercredi 21 août. Le père de Simon Gautier a choisi un deuxième médecin légiste italien qui assiste à l'examen du corps, selon franceinfo. Les résultats seront connus dans la soirée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Italie Randonneur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants