2 min de lecture Faits divers

Simon Gautier : pourquoi les secours n'ont pas pu géolocaliser le Français

La mort d'un randonneur français de 27 ans porté disparu depuis plus d'une semaine en Italie pointe les limites de la localisation des personnes en détresse par les services de secours.

>
Pourquoi les secours n'ont pas pu géolocaliser Simon Gautier à temps Crédit Image : AFP PHOTO / SOCCORSO ALPINO E SPELEOLOGICO ITALIANO | Crédit Média : Arnaud Tousch | Durée : | Date :
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
et Benjamin Hue

La disparition de Simon Gautier, dont le corps sans vie a été retrouvé dimanche 18 août au sud de Naples, en Italie, après neuf jours intensifs de recherches, met à nouveau en lumière la limite de la géolocalisation des appels de personnes en détresse. À l'heure où nos faits et gestes sont scrutés en permanence sur Internet, notre position géographique exacte n'est, paradoxalement, pas transmise de façon automatique aux services de secours lorsque nous les contactons en cas d'urgence.

La technologie permettant de le faire existe pourtant. Mais elle n'est pas encore déployée en Italie, ni en France. Il s'agit de l'Advanced Mobile Location (AML). Lancée au Royaume-Uni en 2014, cette technologie permet d'envoyer automatiquement aux services de secours les coordonnées GPS d'une personne en détresse passant un appel d'urgence sous réserve d'une bonne couverture réseau.

"À partir du moment où vous composez le 112, votre téléphone va envoyer des données de localisation vers un serveur auquel sont connectés les services de secours. Ces derniers vont recevoir des données dont la précision est de l'ordre de quelques mètres", explique à RTL Jérôme Paris, directeur de l'EENA 112, une association qui fait la promotion du numéro 112 au niveau européen pour améliorer le travail des services de secours. 

Compatible avec tous les smartphones Android et Apple, le service AML est déjà mis en place au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Belgique, en Finlande, en Estonie, en Lituanie et dans une dizaine de pays. Son activation nécessite une prise en charge par les centres d'appels d'urgence et les administrations compétentes en collaboration avec Apple et Google pour un coût de quelques dizaines de milliers d'euros par pays. 

Le dispositif pourrait commencer à être déployé en France d'ici la fin de l'année. Il sera intégré au système NexSIS chargé d'assurer l'interopérabilité de tous les services de secours d'ici à 2021 et sera obligatoire en Europe en 2020.

Triangulation et applications de géolocalisation

À lire aussi
Le petit Nolan a été intoxiqué à l'âge de 23 mois (illustration) faits divers
Le petit Nolan, 10 ans, est décédé à cause d'un steak haché contaminé

En attendant la généralisation de l'AML, les secours ont recours à plusieurs méthodes classiques pour localiser une personne. Il est possible de déterminer une position théorique par triangulation, en recoupant les informations de plusieurs bornes téléphoniques GSM. Cette technique n'est pas forcément très précise en milieu rural, où les antennes-relais sont moins fréquentes, et nécessite que les opérateurs de téléphonie partagent ces informations, ce qui peut prendre plusieurs jours.

Des alternatives locales ont été mises au point pour améliorer la localisation des appels. Des sapeurs-pompiers du Morbihan et du Var ont conçu le service Geoloc18_112, une application pour localiser les appels reçus à partir d'un SMS. Les pompiers peuvent envoyer un SMS avec un lien à cliquer pour que la victime partage sa position avec l'équipe de secours. La précision est de l'ordre d'une dizaine de mètres. Le système est désormais utilisé par plusieurs brigades à travers le pays. Un système similaire a été développé par les gendarmes pour localiser les personnes en détresse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Italie Disparition
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798197974
Simon Gautier : pourquoi les secours n'ont pas pu géolocaliser le Français
Simon Gautier : pourquoi les secours n'ont pas pu géolocaliser le Français
La mort d'un randonneur français de 27 ans porté disparu depuis plus d'une semaine en Italie pointe les limites de la localisation des personnes en détresse par les services de secours.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/simon-gautier-pourquoi-les-secours-n-ont-pas-pu-le-geolocaliser-7798197974
2019-08-19 13:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8PMUTCiuS32MsHCSvDyiBQ/330v220-2/online/image/2019/0819/7798198303_le-corps-de-simon-gautier-a-ete-retrouve-a-200-kilometres-au-sud-de-naples-apres-neuf-jours-de-recherches.jpg