1 min de lecture International

"Shutdown" : de nombreux vols retardés dans un aéroport new-yorkais

Faute de personnel pour les assurer, de nombreux vols ont du être retardés à l'aéroport new-yorkais LaGuardia vendredi 25 janvier. Une situation qui aurait poussé Donald Trump à mettre fin au "shutdown".

L'aéroport new yorkais de La Guardia le 25 janvier 2019
L'aéroport new yorkais de La Guardia le 25 janvier 2019 Crédit : KENA BETANCUR / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

C'est sans doute l'un des éléments qui a précipité la fin du "shutdown". Conséquence du sous-effectif en personnel, près de la moitié des vols de l'aéroport new-yorkais LaGuardia ont été retardés vendredi 25 janvier. Il fallait ainsi compter pas moins d'une  heure 7 minutes de retard en moyenne pour les départs, et 1 heure 15 minutes pour les arrivées.

La plupart des fonctionnaires fédéraux qui travaillent dans les aéroports américains ne sont plus payés depuis 34 jours, faute d'accord entre les démocrates du Congrès et le président Donald Trump sur le budget. Pour certains, comme l'ancien secrétaire du Travail démocrate Robert Reich, c'est bien le manque de personnel à LaGuardia qui a fait plié Donald Trump. 

"Bravo aux contrôleurs aériens à LaGuardia qui ont en substance fait fermer l'aéroport en refusant de se présenter au travail ce matin. En quelques heures, Trump cédait", a-t-il écrit sur Twitter.

À lire aussi
Fabien Clain a revendiqué les attentats du 13 novembre terrorisme
13 novembre : le jihadiste Fabien Clain a été tué en Syrie

Des fonctionnaires en difficulté financière

Selon l'agence fédérale chargée de la sécurité dans les transports (TSA), le taux d'absentéisme atteignait jeudi 7,6% parmi les personnels fédéraux des aéroports, contre 3% un an plus tôt.

Beaucoup de ces fonctionnaires connaissent des difficultés financières. Certains n'ont parfois plus les moyens d'assurer les frais de transport pour se rendre sur leur lieu de travail ou pour faire garder leurs enfants. 

Ils optent alors parfois pour un arrêt maladie. Aux États-Unis, la plupart des salariés se voient allouer chaque année un certain nombre de jours "maladie" qu'ils peuvent prendre sans avoir à produire un certificat médical. 

Si quelque 800.000 fonctionnaires fédéraux ont été directement touchés depuis le 22 décembre par le "shutdown", l'administration Trump avait pris diverses mesures pour limiter son incidence sur le grand public.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Donald Trump Aéroport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796345209
"Shutdown" : de nombreux vols retardés dans un aéroport new-yorkais
"Shutdown" : de nombreux vols retardés dans un aéroport new-yorkais
Faute de personnel pour les assurer, de nombreux vols ont du être retardés à l'aéroport new-yorkais LaGuardia vendredi 25 janvier. Une situation qui aurait poussé Donald Trump à mettre fin au "shutdown".
https://www.rtl.fr/actu/international/shutdown-de-nombreux-vols-retardes-dans-un-aeroport-new-yorkais-7796345209
2019-01-26 05:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/niPvsjy6CxGZF4ZP_ggSQw/330v220-2/online/image/2019/0126/7796345292_l-aeroport-new-yorkais-de-la-guardia-le-25-janvier-2019.jpg