2 min de lecture Océanie

Séismes en Indonésie et Papouasie-Nouvelle-Guinée : au moins 3 morts

Des séismes ont frappé l'Indonésie puis la Papouasie-Nouvelle-Guinée, mercredi 10 octobre faisant au moins 3 morts. Une alerte tsunami a été déclenchée en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Un scientifique surveille l'activité sismique (illustration)
Un scientifique surveille l'activité sismique (illustration) Crédit : CHRISTIAN MIRANDA / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

Au moins trois personnes sont mortes dans des séismes ayant frappé l'Indonésie puis la Papouasie-Nouvelle-Guinée voisine en l'espace de deux heures, avec des magnitudes respectivement de 6 et 7. Les deux pays se trouvent sur la ceinture de feu du Pacifique, zone de forte activité sismique à la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne et eurasienne).

C'est d'abord au large des îles indonésiennes de Java et de Bali que la terre a tremblé dans la nuit. Jeudi 11 octobre dans la matinée, un porte-parole de l'agence nationale des catastrophes naturelles, Sutopo Purwo Nugroho, a fait état de trois morts.

Ces trois personnes ont été écrasées lors de l'effondrement de leur habitation dans le district de Sumenep (est de l'île de Java). Même si les dégâts ont été relativement limités, "le séisme a frappé brutalement donc ils n'ont pas eu le temps de partir", a-t-il expliqué. Ce séisme s'est produit à 18h44 GMT (20h44 heure française), au nord-est de la pointe orientale de Java à une profondeur de 10,3 km selon l'Institut américain de géophysique (USGS).

À lire aussi
L'île de Bora-Bora en Polynésie française (Illustration) insolite
Polynésie : il rate son ferry, part à la nage et passe une nuit dans l'océan

Le 28 septembre, un séisme de magnitude 7,5 suivi d'un tsunami avait ravagé une bonne partie de l'île indonésienne des Célèbes, à environ 1.000 kilomètres au nord de Situbondo. Le bilan provisoire est de quelque 2.000 morts

Alerte tsunami en Papouasie-Nouvelle-Guinée

En Papouasie-Nouvelle-Guinée, le séisme a frappé à l'aube, à 20h48 GMT (22h48 heure française). L'épicentre, à une profondeur de près de 40 kilomètres, est situé à 125 kilomètres à l'est de la ville de Kimbe, a indiqué l'USGS. Le Centre d'alerte des tsunamis dans le Pacifique a prévenu qu'un raz-de-marée pourrait déferler sur les côtes de ce pays et les îles Salomon. Les vagues devraient monter à moins de 0,3 mètre, avec une amplitude variable selon les îles.

Selon un porte-parole du Bureau de gestion des catastrophes naturelles papouasien à Port Moresby, il n'y avait pas de dégâts rapportés dans l'immédiat, mais cette administration pourrait en être informée plus tard dans la journée.

L'USGS a estimé sur son site internet qu'il y avait une "faible probabilité de victimes et de dégâts" à la suite du tremblement de terre. Mais, a-t-il rappelé, "des séismes récents dans cette région ont provoqué des catastrophes subséquentes comme des tsunamis, des glissements de terrain et des coulées de boue qui ont pu contribuer à des pertes en vies humaines".

La Papouasie-Nouvelle-Guinée se remet encore d'un séisme de magnitude 7,5 dans l'intérieur des terres fin février. Il avait tué au moins 125 personnes, et coupé du monde certains villages de montagne. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Océanie Séisme Asie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795135304
Séismes en Indonésie et Papouasie-Nouvelle-Guinée : au moins 3 morts
Séismes en Indonésie et Papouasie-Nouvelle-Guinée : au moins 3 morts
Des séismes ont frappé l'Indonésie puis la Papouasie-Nouvelle-Guinée, mercredi 10 octobre faisant au moins 3 morts. Une alerte tsunami a été déclenchée en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
https://www.rtl.fr/actu/international/seismes-en-indonesie-et-papouasie-nouvelle-guinee-au-moins-3-morts-7795135304
2018-10-11 04:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/oxFc0UwWuZOclxaRSL1Lgw/330v220-2/online/image/2018/1011/7795135310_un-scientifique-surveille-l-activite-sismique-illustration.jpg