1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Russie : qu’est-ce que le nouveau missile hypersonique Zircon ?
2 min de lecture

Russie : qu’est-ce que le nouveau missile hypersonique Zircon ?

DÉCRYPTAGE - La Russie multiplie dernièrement les annonces de nouvelles armes présentées comme "invincibles". Dernière en date : le missile hypersonique Zircon.

Tir d'un missile hypersonique Zircon, depuis la frégate Amiral Gorchkov, en Mer Blanche, le 19 juillet 2021
Tir d'un missile hypersonique Zircon, depuis la frégate Amiral Gorchkov, en Mer Blanche, le 19 juillet 2021
Crédit : Crédit : Ministry of Defence of the Russian Federation / Twitter
Thomas Pierre & AFP

Le Zircon fait partie des armes "invincibles" tant vantées par Vladimir Poutine. La Russie a annoncé lundi avoir testé avec succès ce nouveau missile de croisière hypersonique. Une arme sans équivalents dans le monde, à en croire Moscou. 

"La frégate 'Amiral Gorchkov' a tiré depuis la mer Blanche un missile hypersonique Zircon sur une cible terrestre située sur la côte de la mer de Barents", a annoncé le ministère russe de la Défense dans un communiqué. Selon ce communiqué, le missile qui volait à Mach 7 a "atteint avec succès la cible située à 350 kilomètres".

Le premier lancement officiel d'un missile Zircon remonte à octobre 2020, le président russe Vladimir Poutine saluant alors un "grand évènement" pour "tout le pays". Au moins deux autres tests ont eu lieu depuis, à chaque fois depuis l'Amiral Gorchkov.

Une "invincible" armada russe

Le Pentagone s'est abstenu de commenter le test lui-même, mais son porte-parole John Kirby a noté que "les nouveaux missiles hypersoniques de la Russie sont potentiellement déstabilisants et qu'ils posent des risques importants" parce qu'ils peuvent transporter des charges nucléaires. "Par contraste, les Etats-Unis ne développent que des capacités de frappes hypersoniques conventionnelles", a-t-il ajouté. 

À lire aussi

Sur fond de tensions avec les pays occidentaux, la Russie a multiplié ces dernières années les annonces de nouvelles armes présentées comme "invincibles" par Vladimir Poutine. Le Zircon figure parmi celles-ci. D'une portée maximale d'environ 1.000 kilomètres, il doit équiper les navires de surface et les sous-marins de la flotte russe.

Plusieurs autres armes comme le missile hypersonique Kinjal à destination de l'armée de l'air, le missile à propulsion nucléaire Bourevestnik ou les premiers missiles hypersoniques nouvelle génération Avangard, capable d'atteindre une vitesse de Mach 27 et de changer de cap et d'altitude, ont pour leur part été mis en service au sein de l'armée russe en décembre 2019. La Russie développe par ailleurs la "super torpille" nucléaire Poséidon, capable de provoquer de gigantesques tsunamis radioactifs. 

Un nouveau système de défense anti-aérienne

Parallèlement, la Russie a annoncé mardi avoir testé avec succès son nouveau système de défense anti-aérienne S-500.  "Le nouveau système S-500 a effectué des exercices de tir sur une cible balistique à grande vitesse", a indiqué dans un communiqué le ministère russe de la Défense. "La cible a été atteinte", ajoute ce communiqué de l'armée russe, qui a pour la première fois diffusé des images du S-500 en action.

Selon cette source, le S-500 sera déployé dans une unité de la région de Moscou une fois tous les essais en cours terminés. La Russie affirme que les S-500, d'une portée maximale de 600 km sont, eux aussi, "sans équivalent dans le monde". Début juillet, le commandant des forces aérospatiales russes, Sergueï Sourovikine, a indiqué que les S-500 devaient "détruire des missiles de moyenne portée et, si nécessaire, des missiles intercontinentaux sur la dernière partie de leur trajectoire". Les S-500 "peuvent aussi détruire des missiles hypersoniques". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/