1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Russie : pourquoi les manifestants pro-Navalny brandissent-ils des brosses à WC ?
1 min de lecture

Russie : pourquoi les manifestants pro-Navalny brandissent-ils des brosses à WC ?

ÉCLAIRAGE - Dans le film d'Alexeï Navalny sur le "Palais de Poutine", vu plus de 100 millions de fois, un détail n'est pas passé inaperçu.

Des manifestations pour la libération de Navalny, le 23 janvier 2021, à Moscou
Des manifestations pour la libération de Navalny, le 23 janvier 2021, à Moscou
Crédit : Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre
Journaliste

C'est un accessoire désormais associé la lutte contre la corruption en Russie : la brosse à WC. Apparue lors des premières manifestations en faveur de la libération d'Alexeï Navalny, le 23 janvier, on l'a aperçue également le week-end suivant dans les rues de Moscou. 
Pourquoi les anti-Poutine en ont-ils fait un symbole ? La réponse est à retrouver sur YouTube. 

Deux jours après son retour et son arrestation à Moscou le 17 janvier, Alexeï Navalny fait mettre en ligne une enquête de deux heures affirmant que Vladimir Poutine s'est fait construire pour plus d'un milliard d'euros un somptueux palace sur la mer Noire, incluant vignobles, patinoire de hockey et casino.

La vidéo du Palais de Poutine bat des records, cumulant près de 110 millions de vues à l'ouverture de l'audience de l'opposant mardi 2 février. Et dans la débauche de luxe de ce "nouveau Versailles", un détail n'est pas passé inaperçu auprès des Russes : le coût supposé des brosses à WC. Elles coûteraient 700 euros pièce, selon Alexeï Navalny. L'équivalent de "sept mois de salaire pour certains", précisent Cécile Vaissié, spécialiste de la Russie, auprès de nos collègues de Ouest France 

Slip bleu

Autre symbole et autre détail de la saga entourant l'empoisonnement d'Alexeï Navalny : l'agent des services de sécurité (FSB) que l'opposant affirme avoir piégé, diffusant fin décembre leur conversation, racontait que le poison avait été badigeonné sur le devant de son slip bleu.

À lire aussi

Les Russes critiques du Kremlin se sont immédiatement emparés de l'histoire en accrochant des sous-vêtements bleus aux murs des bâtiments gouvernementaux ou en les brandissant en public. Ironie tout aussi symbolique, quand Vladimir Poutine a plongé dans l'eau glacée en maillot bleu mi-janvier pour l'Epiphanie orthodoxe, l'image a fait rire les alliés d'Alexeï Navalny, s'amusant du choix de tenue de bain du président russe.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/