1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Russie : le frère de l'opposant Navalny condamné à un an de prison avec sursis
1 min de lecture

Russie : le frère de l'opposant Navalny condamné à un an de prison avec sursis

Un tribunal russe a condamné vendredi le frère de l'opposant russe Alexeï Navalny à un an de prison avec sursis pour son rôle supposé dans l'organisation de manifestations malgré la pandémie de la Covid-19.

Alexeï Navalny à Moscou, le 2 février 2021
Alexeï Navalny à Moscou, le 2 février 2021
Crédit : Handout / Moscow City Court press service / AFP
Quentin Marchal & AFP

Un tribunal russe a condamné ce vendredi 6 août le frère de l'opposant russe Alexeï Navalny à un an de prison avec sursis pour son rôle supposé dans l'organisation de manifestations malgré la pandémie. Oleg Navalny, 38 ans, était accusé, comme plusieurs autres militants de l'opposition, d'avoir appelé les Russes à manifester en soutien à Alexeï Navalny, arrêté à son retour en Russie en janvier après un empoisonnement dont il accuse le Kremlin.

Le tribunal Preobrajenski de Moscou l'a reconnu coupable d'incitation à la violation des règles sanitaires interdisant les rassemblements à cause du Covid-19. Il a été "condamné à un an de prison avec sursis", a indiqué sur Twitter son avocat Nikos Paraskevov. Un autre allié d'Alexeï Navalny, Nikolaï Liaskine, 39 ans, a été condamné vendredi à un an de restriction de ses déplacements pour les mêmes motifs.

Il s'est notamment vu interdire de sortir de la maison entre 22h et 06h du matin, ainsi que de participer à des manifestations et de quitter Moscou. Mardi, une proche de l'opposant, Liobov Sobol, avait été la première à être condamnée pour cette "affaire sanitaire".

Le réseau d'Alexeï Navalny démantelé

D'autres alliés d'Alexeï Navalny devraient suivre, dont sa porte-parole, Kira Iarmych, le coordinateur de son équipe à Moscou Oleg Stepanov ou encore Anastassia Vassilieva, à la tête d'un syndicat de médecins lié à l'opposant. Militant anticorruption et ennemi juré du Kremlin, Alexeï Navalny purge actuellement une peine de deux ans et demi de prison pour une affaire de fraude remontant à 2014

À lire aussi

Les autorités russes se sont attelées ces derniers mois au démantèlement de son réseau avec notamment le classement de ses organisations comme "extrémistes" par la justice et le blocage de dizaines de sites qui lui sont liés. Des élections législatives sont prévues en septembre en Russie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/