1 min de lecture Diplomatie

Russie : l'Otan s'inquiète d'une "simulation d'un conflit armé" avec l'Europe

Des exercices militaires grandeur nature, baptisés "Ouest 2017", inquiètent les voisins du Kremlin qui y voient une "simulation d'un conflit armée avec l'Otan".

Vladimir Poutine à Paris, le 2 octobre 2015
Vladimir Poutine à Paris, le 2 octobre 2015 Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et AFP

La Russie se veut rassurante. Le Kremlin assure à l'Otan que les exercices militaires, prévus avec le Bélarus en septembre aux portes de l'Union européenne, étaient "purement défensifs" et n'étaient dirigés vers aucun pays en particulier. Ces exercices intitulés "Zapad-2017" ("Ouest 2017), "ont une portée antiterroriste et un caractère purement défensif", a indiqué lors d'une conférence de presse le vice-ministre russe de la Défense, Alexandre Fomine. 


Ce dernier accuse les médias et les capitales occidentales de "faire circuler des mythes à propos de la soit-disant 'menace russe'" en amont de ces manœuvres prévues du 14 au 20 septembre. "Certains sont allés jusqu'à affirmer que les exercices servent de base à l'invasion et à l'occupation de la Lituanie, de la Pologne ou de l'Ukraine", a-t-il dénoncé. 


Quelque 12.700 militaires, 7.200 Bélarusses et 5.500 Russes, doivent officiellement participer à ces exercices, selon Moscou, tandis que Minsk a évoqué le chiffre de 13.800 soldats. L'armée bélarusse précise que les soldats russes engagés au Bélarus dans les exercices retourneront ensuite en Russie. Près de 70 avions et hélicoptères, 250 chars et 200 pièces d'artillerie et dix navires participeront également à ces manœuvres, a indiqué Moscou. 

À lire aussi
Le Premier ministre éthiopien et le président érythréen rouvrent l'ambassade d'Érythrée en Éthiopie, le 16 juillet 2018 afrique
La réconciliation entre l'Érythrée et l'Éthiopie symbolisée par le 1er vol depuis 20 ans

Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a affirmé en juillet qu'il avait "toutes les raisons de croire" que ces manoeuvres conjointes allaient mobiliser "largement plus de troupes que les nombres donnés officiellement". La Lituanie assure de son côté que 100.000 soldats participeront aux manœuvres Zapad-2017. Vendredi, Stoltenberg a appelé Moscou à faire preuve de transparence lors de ces manœuvres qui inquiètent les membres frontaliers de l'Alliance, la Pologne et les pays baltes en tête. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Russie OTAN
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789904583
Russie : l'Otan s'inquiète d'une "simulation d'un conflit armé" avec l'Europe
Russie : l'Otan s'inquiète d'une "simulation d'un conflit armé" avec l'Europe
Des exercices militaires grandeur nature, baptisés "Ouest 2017", inquiètent les voisins du Kremlin qui y voient une "simulation d'un conflit armée avec l'Otan".
https://www.rtl.fr/actu/international/russie-l-otan-s-inquiete-d-une-simulation-d-un-conflit-armee-avec-l-europe-7789904583
2017-08-31 12:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/inb4kvSrV9EV_GoMxJlfRA/330v220-2/online/image/2015/1217/7780902214_vladimir-poutine-a-paris-le-2-octobre-2015-a-paris.jpg