1 min de lecture Russie

Russie : 14 marins tués dans l'incendie d'un submersible

Quatorze personnes ont trouvé la mort à bord d'un submersible de recherche sur les fonds marins où s'était déclaré un incendie, a rapporté mardi 2 juillet le ministère russe de la Défense.

Un sous-marin russe en Crimée en décembre 2015
Un sous-marin russe en Crimée en décembre 2015 Crédit : AP/SIPA
Sylvain Zimmermann
Sylvain Zimmermann
et AFP

Quatorze marins sont décédés dans un incendie à bord d'un sous-marin destiné à la recherche dans les eaux territoriales russes, a indiqué mardi le ministère de la Défense cité par les agences russes.

Selon le ministère, l'accident s'est produit lundi 1er juillet à bord d'un submersible destiné à l'étude des environnements marins et du fond des océans. Les 14 personnes tuées, des sous-mariniers de l'armée russe, ont été intoxiquées des suites de l'incendie.

Le feu s'est déclaré lors d'une opération visant à recueillir des données sur les fonds marins, selon l'armée russe, qui précise que le submersible est basé dans la ville fermée de Severomorsk, dans la région de Mourmansk dans l'Arctique. 

Le ministère précise que l'accident s'est produit dans les eaux territoriales russes et que l'incendie a pu être maîtrisé, le sous-marin est également rentré à son port d'attache. 

À lire aussi
Vladimir Poutine, le 22 février 2018 justice
Un couple de Français en appelle à Poutine pour récupérer une petite fille

Une enquête est menée par l'armée russe pour déterminer les causes de l'incendie, selon la même source. 

La précédente tragédie d'un sous-marin nucléaire

Cet accident rappelle la tragédie du sous-marin à propulsion nucléaire Koursk, fleuron de la flotte russe du Nord, qui a sombré avec 118 hommes à bord le 12 août 2000, au début du premier mandat de Vladimir Poutine. 

Vingt-trois sous-mariniers avaient survécu plusieurs jours à l'explosion mais étaient morts avec le reste de l'équipage faute d'avoir été secourus à temps. Cet accident reste à ce jour la pire catastrophe qu'ait connue la marine russe, et une ombre au tableau du maître du Kremlin, durement critiqué pour sa gestion de l'affaire. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Accident Exploration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants