2 min de lecture Vente aux enchères

Royaume-Uni : une toile de Churchill vendue plus de 8 millions d'euros

"La tour de la mosquée Koutoubia", unique œuvre réalisée par l'ancien Premier ministre britannique Winston Churchill durant la Seconde Guerre mondiale, a été adjugée pour 8,1 millions d'euros ce lundi 1er mars à Londres.

L’œuvre de Winston Chruchill "Tour de la mosquée Koutoubia" a été vendue au prix de 8.285.000 de livres sterling lors de la Modern British Art Evening Sale à la maison de vente Christie's à Londres le 1er mars 2021.
L’œuvre de Winston Chruchill "Tour de la mosquée Koutoubia" a été vendue au prix de 8.285.000 de livres sterling lors de la Modern British Art Evening Sale à la maison de vente Christie's à Londres le 1er mars 2021. Crédit : Tolga Akmen / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

L'œuvre a été mise en vente par l'actrice américaine Angeline Jolie. La plus célèbre des œuvres de réalisées par l'ancien Premier ministre britannique de Winston Churchill a été adjugée pour 7 millions de livres sterling, soit 8,1 millions d'euros, par la maison de ventes Christie's à Londres, ce lundi 1er mars.

"La tour de la mosquée Koutoubia" (1943) de Marrakech tableau peint à l'occasion d'une visite officielle au Maroc pendant la Seconde Guerre mondiale, a ainsi pulvérisé les estimations (de 1,7 à 2,8 millions d'euros), a annoncé la maison de vente Christie's sur Twitter. Avec les frais, le montant de la vente s'élève à 8,285 millions de livres (près de 9,6 millions d'euros).

Winston Churchill l'avait à l'époque offert à Roosevelt, puis il a par la suite été vendu par un des fils Roosevelt dans les années 1950. Le tableau a ainsi changé plusieurs fois de mains, avant d'atterrir dans la collection du couple Angelina Jolie et Brad Pitt en 2011.

D'après l'historien d'art britannique Barry Phipps dans le catalogue, cette huile sur toile est considérée "comme le tableau le plus important de Sir Winston Churchill" en raison de son "imbrication dans l'histoire du XXe siècle". Ce paysage simple représente le minaret, symbole de puissance de la dynastie Almohade (XIIe siècle), enlacé par les remparts de l'ancienne ville et adossé aux montagnes enneigées.

À lire aussi
tableau
Séoul : un couple vandalise une œuvre à 440.000 dollars sans le savoir

Winston Churchill a commencé à peindre aux alentours de ses 40 ans. Celui qui aimait fuir les orages politiques et la grisaille londonienne avait découvert la lumière de la cité ocre de Marrakech dans les années 30, à l'époque du protectorat français, et y effectua au total six voyages en 23 ans. Une photographie de presse d'époque montre par ailleurs Roosevelt et Churchill admirer ensemble depuis la villa Taylor le coucher de soleil sur le panorama qui inspirera le tableau.

Lors de la même vente, deux autres tableaux de Churchill ont fait s'envoler les enchères : un paysage de Marrakech adjugé 1,55 million de livres (1,8 million d'euros), alors qu'il était estimé entre 300.000 et 500.000 livres et une vue de la cathédrale Saint-Paul de Londres estimée entre 200.000 et 300.000 livres sterling, adjugée 880.000 livres (1,2 million d'euros).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vente aux enchères Angleterre Angelina Jolie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants