1 min de lecture Royaume-Uni

Royaume-Uni : les députés rejettent la demande d'élections anticipées de Johnson

Les députés rejettent la demande d'élections générales anticipées de Boris Johnson ce mercredi 4 septembre. Il s'agit du troisième revers cinglant pour le Premier ministre britannique en 24 heures.

Le Parlement britannique (illustration)
Le Parlement britannique (illustration) Crédit : PRU / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Les députés britanniques ont rejeté ce mercredi 4 septembre la demande d'élections générales anticipées de Boris Johnson. Ces élections anticipées apparaissaient comme une option probable pour sortir de l'impasse.

La motion gouvernementale n'a obtenu que 298 voix, soit moins que la majorité des deux tiers de la Chambre des communes nécessaire pour être adoptée, les élus de l'opposition travailliste s'étant abstenus. Il s'agit du troisième revers cinglant pour le Premier ministre britannique en 24 heures.  

Après le vote du texte de loi sur le report du Brexit aujourd'hui, il avait appelé les députés à se prononcer sur la tenue d'élections générales anticipées le 15 octobre. "Le gouvernement ne peut pas continuer à fonctionner si la Chambre des communes refuse d'adopter ce que le gouvernement propose. (...) Il doit maintenant y avoir une élection le mardi 15 octobre", a-t-il affirmé.

L'opposition travailliste ne voulait pas de la date du 15 octobre car elle craignait que le Premier ministre, usant de ses prérogatives, ne les repousse après le 31 octobre, ouvrant ainsi la possibilité d'une sortie de l'UE sans accord. Mais en fait, les travaillistes sont en faveur de la tenue d'élections une fois leur loi sur un report du Brexit entérinée par la chambre des Lords.

À lire aussi
Brexit : après la victoire de Johnson, que se passe-t-il maintenant ? Royaume-Uni
Brexit : après la victoire de Boris Johnson, quel est le calendrier ?

Elles sont aussi dans l'intérêt de Boris Johnson, qui a perdu mardi sa majorité au Parlement. Le scrutin sera dans tous les cas un pari risqué pour les deux grands partis de gouvernement, qui ne sont pas assurés d'une majorité absolue, dans un paysage politique bouleversé par les clivages sur le Brexit. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Boris Johnson Élections
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants