2 min de lecture Royaume-Uni

Royaume-Uni : faute de poulet, KFC ferme les deux-tiers de ses restaurants

Les restaurants KFC du Royaume-Uni font face à une pénurie de poulet depuis le 13 février. Le nouveau prestataire de la chaîne pour livrer ses restaurants n'arrive pas à gérer le flot de commandes, entraînant la fermeture de nombreux restaurants.

Un restaurant KFC fermé sur Tottenham Court Road à Londres en pleine crise d'approvisionnement des restaurants britanniques.
Un restaurant KFC fermé sur Tottenham Court Road à Londres en pleine crise d'approvisionnement des restaurants britanniques. Crédit : Matthew Chattle/Shutter/SIPA
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

Pénurie de poulet pour KFC au Royaume-Uni. La chaîne de restauration rapide fait face à des problèmes d'approvisionnement depuis qu'elle a changé de prestataire pour la livraison de ses restaurants. A tel point qu'elle a du fermer près de 650 restaurants sur les 900 que compte le pays, selon les chiffres communiqués mardi 20 février.

Les problèmes ont commencé le 13 février, quand DHL a pris en charge le nouveau contrat de livraison des restaurants de la chaîne, à la place de Bidvest qui en avait la responsabilité. Ce changement était déjà critiqué en amont : il a entraîné la suppression de 255 postes chez Bidvest et la fermeture d'un dépôt.

Rapidement, DHL s'est retrouvé submergé par la quantité de livraisons à effectuer, et les petits problèmes s'accumulant ont conduit à une paralysie quasi totale. "C'est un cauchemar logistique pour DHL", a confié un employé de l'entreprise au journal The Sun. Une photo prise à l'intérieur du dépôt de Rugby montre des centaines de cagettes de poulet en attente de livraison.

Les employés encouragés à prendre des vacances

En répercussion de cette pénurie, KFC a du fermer jusqu'à 70% de ses restaurants au Royaume-Uni mardi 20 février. Ceux qui restent ouverts voient leurs horaires restreints et leur carte limitée.

À lire aussi
Brexit (illustration) Europe
Brexit : le projet de loi controversé approuvé par les députés britanniques

Et pendant que les restaurants sont fermés, les employés sont encouragés à prendre des vacances. Ceux qui ne le souhaitent pas seront quand même payés, a annoncé l'entreprise. Cela n'est valable que pour les restaurants gérés directement par KFC et pas pour les 95% de restaurants franchisés, "mais nous les encourageons à adopter cette position", a assuré KFC.

Mais beaucoup d'équipiers de ces franchisés sont en contrat zéro-heure. Ce type de contrat très précaire, fréquent dans la restauration rapide au Royaume-Uni, permet à l'employeur de faire travailler les employés selon un nombre d'heures variables d'une semaine à l'autre, voire pas du tout s'il n'a rien à lui proposer. Les équipiers de KFC s'inquiètent de voir leurs revenus disparaître le temps que la situation ne soit réglée.

Il est difficile d'estimer ce que cette pénurie va coûter à l'entreprise. D'autant plus qu'il "est trop tôt" pour dire combien de temps tout cela va durer, a reconnu KFC. En attendant, pour ne pas laisser les fans de poulet au dépourvu, elle a créé sur son site internet une page pour suivre la situation. Les restaurants commencent progressivement à rouvrir mardi 20 février dans l'après-midi, a annoncé KFC.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Société Restauration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants