1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Royaume-Uni : combien touchent les anciens Premiers ministres britanniques ?
1 min de lecture

Royaume-Uni : combien touchent les anciens Premiers ministres britanniques ?

Liz Truss, la plus éphémère Première ministre que le Royaume-Uni ait connu, a quitté mardi 25 octobre Downing Street après 49 jours au pouvoir, cinq jours après sa démission. Mais elle pourrait tout de même toucher des indemnités conséquentes.

Liz Truss annonçant sa démission de son poste de Première ministre du Royaume-Uni le 20 octobre 2022
Liz Truss annonçant sa démission de son poste de Première ministre du Royaume-Uni le 20 octobre 2022
Crédit : Daniel LEAL / AFP
Royaume-Uni : combien touchent les anciens Premiers ministres britanniques ?
00:01:18
Marie Billon

Si Liz Truss accepte sa pension de retraite, ce sera sûrement l'un des mandats les plus rentables de l'histoire pour l'ancienne Première ministre britannique. Quarante-neuf jours au pouvoir qui ont mis le feu au pays et qui ont plongé les conservateurs en pleine crise. Malgré tout, elle pourrait toucher beaucoup d'argent.

List Trust a quitté Downing Street humiliée mais plus fortunée. Chaque chef de gouvernement a le droit à une indemnité équivalant à 25 % de son salaire annuel, environ 20.000 euros. Il n'y a pas de temps minimum en poste pour toucher cette somme, mais ce n'est pas tout. Les ex-Premiers ministres ont droit à une autre indemnité pouvant s'élever à plus de 130.000 euros. 

"C'est l'argent du contribuable pendant une crise du coût de la vie", a estimé le chef du Parti travailliste Keir Starmer. "Elle devrait refuser cette somme. Ce serait la bonne chose à faire. Elle n'a été en poste que 44 jours avant de démissionner. Elle n'y a pas vraiment droit. Elle ne devrait pas toucher cet argent".

Mais ce paiement n'est pas automatique. Il a été introduit dans les années 1990 pour les ex-chefs de gouvernement qui restent actifs dans la vie publique pour couvrir les coûts que cela représente. Seuls deux anciens Premiers ministres ont perçu la somme entière, dont Tony Blair. Gordon Brown et David Cameron sont proches du plafond, à quelques centaines de livres près. Theresa May, elle, n'en a réclamé que la moitié pour l'instant. Le chiffre n'est pas encore connu pour Boris Johnson. Mais si elle le décide, Liz Truss peut en effet ne rien toucher de cette somme. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire