1 min de lecture Russie

Réchauffement climatique : 56 ours blancs bloqués près d'un village russe

Conséquence du changement climatique, une cinquantaine d'ours polaires s'est arrêtée près d'un petit village à l'est de la Russie.

Des ours polaires (illustration)
Des ours polaires (illustration) Crédit : Christof STACHE / AFP
Noé Blouin et AFP

Bloqués par une banquise trop fragile, 56 ours blancs se sont rassemblés aux abords d'un village du district de Tchoukotka, dans l'extrême nord-est de la Russie. Les plantigrades devaient partir chasser, mais la formation tardive de la calotte glacière sur la mer a modifié leur trajet.

Pour pouvoir nourrir ces visiteurs impromptus, plusieurs organisations locales ont disposé des cadavres de morses, à bonne distance des habitations. "Nous avons créé ce point d'alimentation avec des corps de morses qu'on a rassemblé le long de la côte, et les ours mangent", a expliqué, ce 6 décembre, Tatiana Minenko, responsable de la "Patrouille ursidé". Mais selon elle, les mâles s’accaparent les vivres, empêchant les femelles et les petits de se nourrir correctement.

Tatiana Minenko explique également que la présence en nombre des ours n'est plus un phénomène exceptionnel. Conséquence du réchauffement climatique, depuis plusieurs années, la banquise se forme tardivement. "Tant qu'il n'y aura pas de grand gel, la mer ne va pas être prise par les glaces et les ours resteront sur la côte", a-t-elle déploré.

Selon les services météorologiques, interrogés par l'agence russe Ria Novosti, les températures devraient chuter dans cette région à partir du 7 décembre prochain. La banquise devrait donc se solidifier aux alentours du 11 du même mois. Les ours pourront ainsi regagner leur milieu naturel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Changement climatique Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants