1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. R.Kelly condamné : quel est le "système" d'exploitation sexuelle qu'il avait mis en place ?
1 min de lecture

R.Kelly condamné : quel est le "système" d'exploitation sexuelle qu'il avait mis en place ?

Condamné à 30 ans de prison, le chanteur R. Kelly avait bâti un "système" d'exploitation sexuelle de jeunes, a assuré le tribunal à l'issue de son procès.

R.Kelly au tribunal de Chicago en juin 2019
R.Kelly au tribunal de Chicago en juin 2019
Crédit : POOL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

Neuf mois après l'ouverture de son procès, le chanteur R. Kelly a été condamné le mercredi 29 juin pour des crimes sexuels qui lui étaient reprochés. La star déchue du R&B, mondialement connue pour son hit I Believe I Can Fly, a été condamné à 30 ans de prison.

La justice a souligné un "système" d'exploitation sexuelle de jeunes, dont des adolescentes. Le parquet a fustigé l'artiste pour s'être "servi de sa notoriété (…) pour faire de jeunes, fragiles et sans-voix, ses proies à des fins de gratification sexuelle". Le coupable n'a pas prononcé le moindre mot à l'annonce de la peine.

Au procès, neuf femmes et deux hommes ont accusé l'artiste d'avoir abusé d'eux sexuellement, décrivant des viols, des prises forcées de drogues, des séquestrations et de la pédopornographie. Les débats ont mis au jour le "système" de R. Kelly pour attirer de très jeunes femmes et les violer, avec la complicité de son entourage, comme dans une sorte d'entreprise mafieuse. 

Nombre de victimes avaient raconté leur rencontre avec leur idole lors de concerts après lesquels on leur glissait un petit papier avec les coordonnées du chanteur. Il ferait quelque chose pour leur carrière musicale, leur promettait-on.

Droguées, violées, séquestrées...

À lire aussi

Au lieu de cela, elles se faisaient "endoctriner" dans le milieu "sordide" de R. Kelly, étaient forcées à des rapports sexuels et maintenues dans ce "système" par des "mesures coercitives", selon l'accusation.

Six femmes ont été les principales accusatrices, dont certaines ont affirmé avoir été droguées pour être violées, séquestrées, forcées d'avorter et contaminées par des maladies sexuellement transmissibles.

L'une des accusatrices, Kitti Jones, expliquait notamment au magazine Rolling Stones les deux années infernales qu'elle a vécues avec R. Kelly. Elle confie avoir été "abusée physiquement, sexuellement, manipulée émotionnellement et soumise à un nombre de règles dictant tous les aspects de sa vie."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.