1 min de lecture Présidentielle américaine 2016

Présidentielle américaine 2016 : tempête au parti démocrate avec la démission de Debbie Wasserman Schultz

AU CŒUR DE LA CAMPAGNE (2/5) - La chef du parti démocrate a été poussée à la démission pour des soupçons de favoritisme.

Debbie Wasserman Schultz, le 5 septembre 2012
Debbie Wasserman Schultz, le 5 septembre 2012
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Aymeric Parthonnaud

La convention démocrate commence mal pour Hillary Clinton : la chef du parti démocrate, Debbie Wasserman Schultz, a été poussée à la démission. Une fuite d’emails révèle qu’elle aurait favorisé l’ancienne secrétaire d'État pendant les primaires. un scandale a éclaté ce week-end après la publication par le site Wikileaks de près de 20.000 messages échangés de janvier 2015 à mai 2016 et piratés des comptes de sept responsables du Parti démocrate, dont son directeur de la communication et son directeur financier. Aucun complot contre Bernie Sanders n'y est révélé, mais le ton employé dans certains courriels montre le mépris ou la méfiance de ces responsables envers le sénateur indépendant du Vermont, alors que depuis le début du processus des primaires, celui-ci s'était plaint de la partialité du parti en faveur de sa rivale, Hillary Clinton, notamment dans l'organisation des débats télévisés. Dans un message, la présidente du parti, Debbie Wasserman Schultz, traite un proche de Bernie Sanders de "maudit menteur"

Déjà sur la sellette, elle n'a pas résisté à la controverse et annoncé dimanche sa démission à compter de la fin de la convention, poussée dehors au nom de la paix au sein du parti. Elle s'exprimera toutefois à la tribune à l'ouverture des travaux à 20h30, faisant craindre des huées de délégués de Bernie Sanders. Le sénateur a salué son départ et admonesté les ténors démocrates : "Les dirigeants du parti doivent toujours rester impartiaux dans le processus des primaires présidentielles, ce qui ne s'est pas produit en 2016", a-t-il déclaré. Le sénateur semblait satisfait de ce dénouement et profitera de la tribune de la convention ce lundi 25 juillet pour continuer à propager son appel aux jeunes à s'impliquer en politique pour poursuivre la "révolution" amorcée avec sa candidature. L’équipe Clinton accuse les Russes d’avoir piraté le serveur du parti démocrate, fait fuiter les emails par Wikileaks, afin d’aider la campagne de Donald Trump qu’ils aimeraient voir élu Président. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine 2016 États-Unis Parti démocrate
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784217268
Présidentielle américaine 2016 : tempête au parti démocrate avec la démission de Debbie Wasserman Schultz
Présidentielle américaine 2016 : tempête au parti démocrate avec la démission de Debbie Wasserman Schultz
AU CŒUR DE LA CAMPAGNE (2/5) - La chef du parti démocrate a été poussée à la démission pour des soupçons de favoritisme.
https://www.rtl.fr/actu/international/presidentielle-americaine-2016-tempete-au-parti-democrate-avec-la-demission-de-debbie-wasserman-schultz-7784217268
2016-07-25 18:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ukr-n-WgIPD5xA0NJsjaMg/330v220-2/online/image/2016/0725/7784221665_debbie-wasserman-schultz-le-5-septembre-2012.jpg