1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Présidentielle américaine 2016 : Donald Trump soutenu par le Ku Klux Klan
2 min de lecture

Présidentielle américaine 2016 : Donald Trump soutenu par le Ku Klux Klan

LE TOP 5 - Hillary Clinton a attaqué Donald Trump parce que le journal du groupe raciste Ku Klux Klan a annoncé son soutien au candidat républicain.

Donald Trump, le 4 octobre 2016.
Donald Trump, le 4 octobre 2016.
Crédit : Robyn Beck / AFP
Philippe Corbé & Aymeric Parthonnaud

Hillary Clinton avait promis une campagne digne, sans s’abaisser aux attaques gratuites. Mais à quelques jours de l’élection, et alors que les sondages se sont resserrés, elle sort les boules puantes. Elle a attaqué Donald Trump parce que le journal du groupe raciste Ku Klux Klan a annoncé son soutien au candidat républicain.

Pourtant, la campagne Trump a clairement dénoncé ce soutien, pas question de donner l’impression d’une complicité avec l’extrême droite radicale. Le fils de Donald Trump, lors d’une interview radio, a déclaré que David Duke méritait "une balle"

Mais David Duke, l’ancien leader du Ku Klux Klan, qui lui aussi soutient Donald Trump, a appelé à l'exécution d’Hillary Clinton, sur "une chaise électrique". C’était lors d’un débat organisé pour un poste de sénateur en Louisiane. Le KKK, très présent dans le Sud américain, notamment le Mississippi, où une église de la communauté noire a été mise à feu, des inscriptions "votez Trump" taguées sur les murs.

En bref

- Une semaine après le choc de l’affaire des emails, avec le rebondissement du FBI, où en est-on dans les sondages ? La site de statistiques FiveThirtyEight plutôt fiable (il pondère le sondages), lui donne 66,2% de chances d’être élue, soit 2 sur 3. Un niveau qu’elle n’avait pas atteint depuis le lendemain du premier débat, fin septembre.

À lire aussi

- Aussi incroyable que cela puisse paraître, les deux candidats ne donneront plus aucune interview télé. Il n’y en avait déjà plus, ou presque, ces dernières semaines. A part une interview à ABC, Trump n’a accepté que les invitations de FOX News. Clinton, elle a préféré les plateaux divertissants et peu dangereux des talks shows ou des émissions people. Pourquoi ? Comme le souligne l’éditorialiste médias de CNN les conseillers de Trump veulent contrôler son message et son image, impossible de le faire en le laissant répondre librement à des interviews, et Clinton ne veut pas répondre sur les emails.

- Amy Schumer la comique qui fait rire l’Amérique, a tourné une vidéo assez drôle pour convaincre les électeurs d’aller voter (la mobilisation des abstentionnistes, et notamment des jeunes comme Amy Schumer, va être déterminante mardi).

- Après Jennifer Lopez à Miami le weekend dernier, avant Jay Z ce vendredi, avant Katy Perry samedi, Hillary Clinton avait convié Pharrell Williams pour son meeting en Caroline du Nord (avec également Bernie Sanders, mais il ne chante pas). L’objectif ? Mobiliser les jeunes et les minorités (latinos et noirs).

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/