1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Poutine ironise sur la qualité des prostituées russes, en évoquant Trump
1 min de lecture

Poutine ironise sur la qualité des prostituées russes, en évoquant Trump

À l'approche de l'investiture de Donald Trump, le président russe a ironisé à sa manière sur les accusations d'espionnage russe contre le successeur de Barack Obama.

Donald Trump et Vladimir Poutine. (illustration)
Donald Trump et Vladimir Poutine. (illustration)
Crédit : DON EMMERT, Natalia KOLESNIKOVA / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon

Vladimir Poutine n'y va pas par quatre chemins. Au cours d'une conférence de presse donnée au Kremlin avec son homologue moldave Igor Dodon, le 17 janvier, le président russe a commenté pour la première fois les accusations d'espionnage russe contre Donald Trump. Et pour défendre le futur chef d'État américain, il a estimé que le comportement des opposants au milliardaire était "pire que des prostituées". Il n'a pas manqué de qualifier de "falsifiées" les accusations portées par ce rapport controversé aux informations non recoupées ni authentifiées.

En référence à ce document affirmant que les services secrets russes seraient en possession d'une sextape de Donald Trump avec des prostituées russes, qui aurait été filmée en cachette en 2013, Vladimir Poutine a préféré ironiser. "Vous savez, je peux difficilement m'imaginer qu'il a couru à l'hôtel pour rencontrer ces filles à la conscience sociale réduite, même si bien sûr, ce sont les meilleures au monde", a-t-il déclaré, non sans dissimuler un rictus, après avoir rappelé que Donald Trump avait fréquenté au cours de sa vie "les plus belles femmes du monde". Vladimir Poutine a néanmoins tenu à préciser que la prostitution représentait "un phénomène social sérieux, horrible", sans omettre la responsabilité de "la société" et du "gouvernement" dans ce fléau. 

Malgré tout, Vladimir Poutine a pointé du doigt "la dégradation du niveau de l'élite occidentale" qui a, d'après lui, mené à la publication de ce rapport. "Moralement, ils n'ont absolument aucune limite. (...) Je souhaite souligner que les gens qui font ça, qu'ils le veulent ou non, causent d'énormes dégâts aux intérêts des États-Unis, vraiment énormes", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/