1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Pourquoi l'Égypte a restreint la vente de gilets jaunes ?
1 min de lecture

Pourquoi l'Égypte a restreint la vente de gilets jaunes ?

En Égypte, les ventes de gilets jaunes sont désormais soumises au contrôle de la police. Les autorités craignent des manifestations non autorisées, à l'aube du huitième anniversaire de la révolte de janvier 2011.

De "gilets jaunes" au bord d'une route en France (image d'illustration)
De "gilets jaunes" au bord d'une route en France (image d'illustration)
Crédit : UGO AMEZ/SIPA
Marie Sasin & AFP

Le gilet jaune devenu symbole de la contestation sociale en France est désormais difficile à acheter en Égypte. Les ventes sont désormais soumises au contrôle de la police. Cinq détaillants cairotes ont affirmé à l'AFP que la vente de ces gilets n'était pas possible sans autorisation.
 
Selon l'un des vendeurs, "pour vendre des gilets jaunes, il faut le feu vert du commissariat de police" du quartier. Le propriétaire d'un autre petit commerce, lui, accepte de vendre discrètement un gilet jaune, lançant toutefois : "Cachez-les vite ! Vendre ces vestes devient plus dangereux que de vendre de la drogue".

"Des responsables de la sécurité nationale sont venus et nous ont demandé de ne pas vendre de gilets jaunes", affirme un troisième commerçant. "Ils ont peur de la contagion après les manifestations en France".

Ne plus fournir les détaillants

Les entreprises importatrices ont reçu l'ordre "la semaine dernière" de n'en fournir qu'aux compagnies et non plus aux détaillants, qui vendent ensuite aux particuliers, a expliqué un importateur qui a souhaité rester anonyme.

Les restrictions sur la vente des gilets jaunes interviennent à quelques semaines du huitième anniversaire de la révolte de janvier 2011, qui a renversé le régime du président Hosni Moubarak après des manifestations de masse.

La peur de manifestations non autorisées

À lire aussi

Les autorités égyptiennes craignent des manifestations non autorisées et des débordements. En 2011, elles avaient lancé une campagne de répression contre les Frères musulmans après le renversement du président Mohamed Morsi issu de cette confrérie déclarée "organisation terroriste" en Égypte.

La répression s'est ensuite étendue aux militants politiques de toutes tendances, faisant taire tous les dissidents. En Égypte, les manifestations sont elles-mêmes soumises à une autorisation policière.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.