1 min de lecture États-Unis

Pour Trump, les Mexicains sont-ils plus dangereux que Daech ?

Avec le retrait des troupes américaines de Syrie, Donald Trump semble désormais se concentrer sur sa réélection en 2020. Dans un Tweet lundi, il a admis que sa préoccupation était désormais le mur à la frontière mexicaine.

Donald Trump, le 8 octobre 2019
Donald Trump, le 8 octobre 2019 Crédit : BRENDAN SMIALOWSKI / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Les conséquences du retrait des États-Unis de Syrie ne se sont pas faites attendre. Depuis le début de l'offensive turque au lendemain de la décision américaine, 104 combattants kurdes et plus de 60 civils ont été tués, selon l'OSDH. Plus de 130.000 personnes ont été déplacées d'après l'ONU, sans parler des prisonniers de l'État islamique aux mains des Kurdes, qui pourraient recouvrer leur liberté. 

De fait, l'absence des États-Unis déséquilibre considérablement la région. Donald Trump a beau menacer de "détruire l'économie turque", sa préoccupation est bien ailleurs. Il l'a reconnu lundi 14 octobre sur Twitter. "Certaines personnes veulent que les États-Unis protègent la frontière syrienne, distante de 7.000 miles (11.200km), présidée par Bashar al-Assad, notre ennemi", écrit le président américain. 

"Je préférerais de loin me concentrer sur notre frontière sud qui jouxte et fait partie des États-Unis", poursuit Donald Trump avant d'ajouter, campagne de réélection oblige : "Et au fait, les chiffres sont en baisse et le MUR est en construction!". Alors que les Démocrates ont lancé une procédure de destitution contre lui, Donald Trump a sonné la contre-offensive. 

Et dans cette bataille électorale, le milliardaire new yorkais sait que la politique étrangère ne lui sera jamais aussi profitable que sa promesse-clé de bâtir un mur à la frontière mexicaine pour stopper l'immigration. Pour Trump, les Mexicains semblent désormais plus dangereux que Daech. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis International Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants