2 min de lecture Antisémitisme

Mahmoud Abbas s'excuse après des propos jugés antisémites

L'ONU a condamné mercredi 2 mai les propos du président palestinien, qui a suggéré que le rôle social des juifs, dans le secteur bancaire notamment, et non pas l'antisémitisme était à l'origine de massacres passés.

Le président palestinien Mahmoud Abbas
Le président palestinien Mahmoud Abbas Crédit : Majdi Mohammed / POOL / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
et AFP

Mahmoud Abbas s'est attiré les foudres de la communauté internationale. Lundi soir, devant les centaines de délégués du Parlement de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), le président de la Palestine a tenu des propos jugés antisémites, pour lesquels il s'est excuse, vendredi 4 mai.

"Du XIe siècle jusqu'à l'Holocauste qui s'est produit en Allemagne, les juifs vivant en Europe de l'ouest et de l'est ont été la cible de massacres tous les 10 ou 15 ans. Mais pourquoi est-ce arrivé ? Ils disent : 'Parce que nous sommes juifs' (...) L'hostilité contre les juifs n'est pas due à leur religion, mais plutôt à leur fonction sociale", a estimé le chef de la Palestine en précisant qu'il voulait dire "leurs fonctions sociales liées aux banques et aux (prêts avec) intérêts". Selon lui, les juifs dans les pays arabes n'ont pas subi les mêmes persécutions. 

Mahmoud Abbas est tombé plus bas que jamais

David Friedman, ambassadeur américain en Israël
Partager la citation

Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Emmanuel Nahshon a accusé Mahmoud Abbas "d'attiser la haine religieuse et nationaliste contre le peuple juif et Israël", et l'ambassadeur américain en Israël David Friedman, juif lui-même, a estimé que Mahmoud Abbas était "tombé plus bas que jamais". "Tous ceux qui pensent que c'est à cause d'Israël que nous n'avons pas la paix feraient bien d'y réfléchir à deux fois", a-t-il ajouté.

À lire aussi
Le rassemblement contre l'antisémitisme à Paris, le 19 février 2019 antisémitisme
Antisémitisme : la réaction politique a été "globalement satisfaisante", dit Duhamel sur RTL

Mahmoud Abbas a "fait preuve d'un antisémitisme primaire d'autant plus choquant qu'il se présente comme voulant conclure la paix avec Israël, alors qu'il attise la haine religieuse et nationaliste contre le peuple juif et Israël", a estimé M. Nahshon. 

L'envoyé des États-Unis pour le Moyen-Orient Jason Greenblatt a qualifié ces propos de "très regrettables, très alarmants et terriblement décourageants". Il a appelé sur Twitter à leur "condamnation inconditionnelle par tous".

Les propos sur les juifs du dirigeant palestinien Mahmoud Abbas sont "inacceptables" et "profondément troublants", a dénoncé à son tour le coordinateur spécial de l'ONU pour le processus de paix au Proche-Orient, Nickolay Mladenov, mercredi dans un communiqué. 

Des excuses refusées par le gouvernement israélien

Le président palestinien Mahmoud Abbas a présenté des excuses vendredi 4 mai après des propos très largement dénoncés comme antisémites sur les causes des massacres perpétrés contre les juifs dans le passé. 

"Si mes propos devant le Conseil national palestinien ont offensé des gens, en particulier des gens de confession juive, je leur présente mes excuses", a déclaré Mahmoud Abbas dans un communiqué où il réaffirme condamner l'Holocauste et "l'antisémitisme sous toutes ses formes". 

"Je voudrais assurer à tous que telle n'était pas mon intention (de les offenser) et réaffirmer mon respect total pour la religion juive, ainsi que pour toutes les religions monothéistes", a-t-il ajouté. Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a dit sur Twitter refuser ces excuses. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Antisémitisme Mahmoud Abbas Palestine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793249558
Mahmoud Abbas s'excuse après des propos jugés antisémites
Mahmoud Abbas s'excuse après des propos jugés antisémites
L'ONU a condamné mercredi 2 mai les propos du président palestinien, qui a suggéré que le rôle social des juifs, dans le secteur bancaire notamment, et non pas l'antisémitisme était à l'origine de massacres passés.
https://www.rtl.fr/actu/international/pour-mahmoud-abbas-la-haine-des-juifs-vient-de-leur-fonction-sociale-7793249558
2018-05-03 11:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0c2GD1krYzjBOH5FVflAPw/330v220-2/online/image/2015/0822/7779473076_000-nic6478652.jpg