2 min de lecture États-Unis

Port d'armes : face à l'hécatombe, 55% des Américains souhaite durcir les contrôles

Un an après la tuerie de Parkland, les choses peinent à bouger pour l'encadrement du port d'armes aux États-Unis. Une majorité d'Américains souhaite désormais durcir la législation, et renforcer les contrôles avant achat.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé
>
Port d'armes : face à l'hécatombe, 55% des Américains souhaite durcir les contrôles Crédit Image : AFP / LOREN ELLIOTT | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Joanna Wadel

C’était il y a exactement un an. La tuerie dans le lycée de Parkland en Floride. Le drame avait suscité un mouvement de lycéens à travers le pays. On se disait que les choses allaient changer. Que ce ne serait pas qu'une tuerie de plus. 

Que, cette fois, ces 17 innocents, élèves et employés du lycée, ne seraient pas morts pour rien. Les élèves survivants se sont mobilisés, ils ont marqué le pays en interpellant les adultes, en leur demandant d’agir comme des adultes.

Des centaines de milliers de citoyens, des jeunes, leurs parents, leurs grands-parents, se sont réunis un samedi à Washington, pour une grande marche impressionnante. Philippe Corbé était sur place pour RTL. Il a vu Emma Gonzalez, survivante de Parkland, sur scène, les yeux fermés, se taire pendant plusieurs minutes pour faire ressentir ce qu’ont été ces 6 minutes d’horreur. Un moment intense. 

À lire aussi
Donald Trump le 7 décembre 2018 États-Unis
États-Unis : Donald Trump voulait placer un proche à la tête d'une enquête le visant

Les lycéens ont eu du courage, même quand ils ont été pris pour cible, y compris par des animateurs de FOX News. Et pourtant, un an après, les choses n'ont pas beaucoup évolué.

Les lobbys contre la moitié des Américains

Depuis, 26 états ont (un peu) durci leur législation, notamment sur les fusils semi automatiques tel que celui du lycée de Parkland. Mais dans beaucoup d’états, il reste très facile d’acheter une arme. Aujourd'hui, 55% des Américains souhaitent durcir les contrôles, et imposer, par exemple, des obligations plus strictes avant l’achat.

Le président Trump semble embarrassé. On devine qu’à titre personnel, il comprend qu’il faudrait durcir la législation, étant originaire de New York, où les contrôles sont plus strictes qu’ailleurs. Mais il sent une grande pression de sa base, et surtout du lobby des armes très influent chez les conservateurs, qui donne beaucoup d’argent aux campagnes de nombreux candidats républicains.

Les accidents domestiques sont une hécatombe

Au-delà du fait que le port d'arme soit garanti par la Constitution, il est devenu depuis un demi siècle un totem politique. Un symbole culturel. Beaucoup d’Américains n’achètent plus seulement un pistolet pour se protéger, au cas où, mais constituent un arsenal, parfois de dizaines d’armes. 

On parle beaucoup de tueries, parce que cela frappe les esprits, mais ce ne sont pas ces fusillades qui tuent le plus. Les exercices de confinement dans les écoles sont utiles, mais ces enfants ont plus de risque de mourir à la maison.

Dans tous les journaux du pays, il n’y a pas une semaine où ne figure pas une histoire d’enfant qui tue accidentellement son frère, sa sœur, ses parents, ou se tue lui même, parce qu’il a trouvé sur une arme à la maison. Selon les chiffres connus : les Américains possèdent 300 millions d’armes, soit presque une arme par habitant. 

Près de 40 000 personnes en sont mortes en 2018, un record depuis 20 ans. Ce qui signifie que dans une ville de 8000 habitants, il y a en moyenne un mort par an. Et si on ne tient compte que les meurtres, donc sans les accidents, sans les suicides, vous avez 30 fois plus de risque d’être tué par balles aux États Unis qu’en France. Un dernier chiffre : depuis Parkland, 1200 enfants américains ont été tués par des armes à feu

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Armes Morts
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796935533
Port d'armes : face à l'hécatombe, 55% des Américains souhaite durcir les contrôles
Port d'armes : face à l'hécatombe, 55% des Américains souhaite durcir les contrôles
Un an après la tuerie de Parkland, les choses peinent à bouger pour l'encadrement du port d'armes aux États-Unis. Une majorité d'Américains souhaite désormais durcir la législation, et renforcer les contrôles avant achat.
https://www.rtl.fr/actu/international/port-d-armes-face-a-l-hecatombe-55-des-americains-souhaite-durcir-les-controles-7796935533
2019-02-14 09:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/iVFF2sZ9lnAJ9Yu-aFvNNQ/330v220-2/online/image/2018/0626/7793881685_des-armes-exposees-lors-d-une-convention-de-la-nra-le-6-mai-2018-a-dallas.jpg