1 min de lecture Faits divers

Philippines : saisie pour 2,7 millions d'euros de palourdes géantes

Vendredi 5 mars, les autorités philippines ont annoncé la saisie de palourdes géantes pour une valeur de 2,7 millions d'euros, des coquillages très prisés des contrebandiers depuis l'interdiction du commerce de l'ivoire.

Les palourdes géantes découvertes sur île Johnson (Philippines).
Les palourdes géantes découvertes sur île Johnson (Philippines). Crédit : HANDOUT / PHILIPPINE COAST GUARD (PCG) / AFP
Emmanuelle
Emmanuelle Brisson et AFP

Dans un village situé sur l'archipel des Palawan à l'ouest des Philippines, plus de 80 tonnes de palourdes tropicales ont été découvertes. Selon les autorités, il s’agit de l'une des plus grandes opérations jamais organisées dans les Philippines. Ces palourdes sont menacées en raison d’un fort retour du braconnage. Elles auraient remplacé le commerce de l'ivoire, officiellement interdit.

Ces coquillages permettent notamment de fabriquer des bijoux. Mercredi 3 mars, des militaires ont fait des descentes dans plusieurs maisons de l'île Johnson. Ils ont déterré plus de 300 palourdes, d'une valeur d'environ 2,7 millions d'euros au marché noir.


Accusé d'avoir supervisé ce ramassage illégal de coquillages, le chef du village va être poursuivi, a déclaré Jovic Fabello, le porte-parole du conseil de conservation du gouvernement de Palawan. 

Entre 6 mois et 1 an de recherches

Le ramassage de ces quelque 80 tonnes de coquillages a nécessité entre six mois et un an, a indiqué une porte-parole des garde-côtes à nos confrères de l'AFP. L'archipel des Palawan est un endroit où se pratique le commerce illégal de pangolins, de tortues marines et d'oiseaux sauvages.

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus : un Philippin meurt d'avoir fait 300 squats pour avoir enfreint le couvre-feu


Les contrevenants encourent des peines pouvant aller jusqu'à huit ans de prison et des amendes s'élevant à 50.000 euros. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Philippines
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants