1 min de lecture États-Unis

Pannes de courant au Texas : "Seuls les plus forts survivront", dit un maire aux habitants

VU DANS LA PRESSE - Bien loin d'un message d'encouragement pour ses habitants, privés de courant, le maire de Colorado City au Texas leur a dit que la commune ne leur devait rien et qu'ils devaient se débrouiller seuls.

Plus de 3,5 millions de foyers sont privés de courant au Texas.
Plus de 3,5 millions de foyers sont privés de courant au Texas. Crédit : Matthew Busch / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault

En début de semaine, une explosion meurtrière dans l'Arctique a coupé l'électricité de tout le Texas, deuxième plus grand État des États-Unis. Ainsi, plus de 3,5 millions de foyers se sont retrouvés sans chauffage ni électricité tandis que les températures sont sous la barre des 0° C. De plus, de nombreux foyers sont également privés d'eau courante.

Et tandis qu'ils cherchaient un peu de soutien sur un groupe Facebook communautaire, des habitants de Colorado City ont demandé si la commune prévoyait d'ouvrir des abris chauffants. Mais bien loin du soutien escompté, ce sont les foudres de leur maire, Tim Boyd, qu'ont reçu les citoyens, relate le Washington Post.

"Personne ne vous doit quoi que ce soit à vous [ou] à votre famille", a alors écrit l'élu mardi dans un message Facebook qui a depuis été supprimé. Et histoire que le message soit clair, il a ajouté : "la ville et le comté, ainsi que les fournisseurs d'électricité ou tout autre service ne vous doivent RIEN !". "Les gens qui sont trop paresseux pour se lever et se débrouiller seuls mais qui en sont capables ne devraient pas recevoir d'aide", a ajouté Tim Boyd. 

Mardi, plus tard dans la journée, le maire a annoncé sa démission et a concédé qu'il aurait pu "utiliser une meilleure formulation". Tim Boyd a assuré que ses messages "avaient été sortis de leur contexte" et qu'ils n'étaient pas adressés aux personnes âgées

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Texas Électricité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants