2 min de lecture États-Unis

Ouragan Dorian : les États-Unis plutôt épargnés jusqu'ici

L'ouragan Dorian est maintenant sur la Caroline du Nord. Passé très près ces derniers 24 heures, il n'a toujours pas touché terre.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Les États-Unis plutôt épargnés par l'ouragan Dorian jusqu'ici Crédit Image : Adam DelGiudice / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par William Vuillez

L'ouragan Dorian, qui menace de frapper les États-Unis, n’a toujours pas touché terre vendredi 6 septembre, bien qu'il serait passé très près ces dernières 24 heures. Il y a encore un léger risque dans les prochaines heures à la pointe de Caroline du Nord mais ce serait très bref.

260.000 bâtiments se sont retrouvés privés d’électricité. À Charleston, qui était le point critique car la ville est entourée d’eau, quelques rues de la vieille ville ont été inondées pendant quelques heures, jusqu'au niveau du mollet. Quelques dizaines d’arbres ont été arrachés, mais rien de dramatique. En effet, les habitants et les autorités ont l’habitude, c’est le troisième ouragan en quatre ans, et Dorian est celui qui a causé le moins de dégâts.

On craignait que l’ouragan, conjugué à la marée haute, inonde des quartiers entiers, mais cela n’a pas été le cas. Le plus dur de Dorian passé, les gens sortaient déjà leurs chiens, allaient faire du skateboard, ou faire la queue au volant de leur voiture dans les rares fast-foods qui ont rapidement rouverts.


Ça tombe fort en ce moment sur la Caroline du Nord, où des tornades sur le passage de Dorian ont détruit un parc de mobil-homes, sans faire de blessé. Il va falloir surveiller le niveau des rivières et l’écoulement des eaux. L’an passé en Caroline du Nord pour un autre ouragan, c’est l’écoulement des eaux qui avait causé des dégâts. Il ne reste plus que quelques heures avant qu’on soit enfin débarrassé de Dorian, qui restera donc surtout dans les mémoires comme l’ouragan qui a dévasté les Bahamas.

Un bilan passé à 30 morts

À lire aussi
Le démocrate Joe Biden et Donald Trump Présidentielle américaine
VIDÉO - Joe Biden charge Donald Trump après la diffusion de la vidéo Macron/Trudeau

pourrait être beaucoup plus lourd encore, car les autorités cherchent à localiser plusieurs centaines de personnes. Ça ne veut pas dire qu’elles sont toutes mortes, elles sont peut-être réfugiées quelque part, mais après plusieurs journées de chaos, il faut savoir qui est vraiment porté disparu.


Ceux qui ont pu enfin accéder à l’île la plus dévastée, décrivent une odeur de mort dans des villes fantômes. Et les survivants racontent des scènes terrifiantes, comme cet homme aveugle qui pu sauver son fils adulte handicapé en le portant sur ses épaules, alors que le violent courant lui arrivait jusqu’au menton.

Et pendant ce temps, le président Trump continue de prétendre que Dorian menaçait l’Alabama. Ces dernières heures il a convoqué dans son bureau un journaliste de Fox News qui avait simplement raconté à l’antenne que le président avait menti. Il a exigé que l’un de ses conseillers en charge de ces questions fasse un communiqué pour dire que le président avait raison.


Et donc il tweete, tweete, tweete à ce sujet. Mais ces derniers jours, il n’a posté que deux brefs messages sur les dévastations aux Bahamas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Ouragan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants