1 min de lecture Animaux

Ouganda : un des plus célèbres gorilles du pays tué par des braconniers

VU DANS LA PRESSE - Rafiki, un gorille à dos argenté, une espèce menacée, a été tué au début du mois par un groupe de quatre braconniers. Très connu en Ouganda, sa disparition a fait la Une de la presse nationale.

Un gorille à dos argenté (illustration)
Un gorille à dos argenté (illustration)
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

Il était l'un des êtres les plus médiatisés du pays. Rafiki, un gorille mâle à dos argenté d'environ 25 ans, a été tué au début du mois de juin par un groupe de quatre braconniers, qui chassait dans la forêt impénétrable de Bwindi, en Ouganda. Figure emblématique de la faune du pays, cet animal était le chef d'un groupe de 17 singes de cette espèce menacée.

Comme le rapporte le journal ougandais The Independent et le relaie Le Courrier International, les premières constations de la découverte de sa dépouille ont révélé que "Rafiki a été tué par un objet tranchant qui a atteint ses organes internes". Quatre hommes ont été arrêtés, ont indiqué les autorités locales vendredi 12 juin. 

L’un des braconniers "a reconnu avoir blessé mortellement le gorille", mais a plaidé la légitime défense, expliquant que "le groupe de gorilles les avait chargés alors qu’ils chassaient des cochons sauvages". Cette affaire sinistre est rapidement devenue un des gros titres de la presse nationale compte tenu de la notoriété de Rafiki dans le pays. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Chasse Disparition
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants