1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Deuil d'un animal : culpabilité et incompréhension
2 min de lecture

Deuil d'un animal : culpabilité et incompréhension

Lorsque l'on perd son animal de compagnie la tristesse peut parfois se mêler à la culpabilité.

Caroline Dublanche présente "Parlons-Nous" sur RTL de 22h30 à 1h30
Caroline Dublanche présente "Parlons-Nous" sur RTL de 22h30 à 1h30
Crédit : Fred Bukajlo / SIPA / RTL
L'intégrale du 15 juin 2020
01:53:26
Valérie n'arrive pas à se consoler de la perte de son chien
30:43
La fille de Catherine veut lui faire son "thème de cristal"
14:42
Matthieu appréhende l'arrivée de son second fils adoptif
28:17
Cathy, handicapée par la polio, déplore l'attitude des gens depuis le déconfinement
22:55
Nicole a vu pleurer son père une seule fois, au décès de son chat
11:33
Paul Delair

Valérie a perdu sa petite chienne au début du confinement. Elle ne pensait pas qu'elle allait être autant attristée. Elle a encore besoin d'en parler mais son entourage en est un peu lassé. Un chagrin empreint de culpabilité car Valérie est à l'origine de l'accident qui a provoqué la mort de sa chienne.
Françoise a aussi vécu ce deuil et est même allée en parler à un psychothérapeute.

Catherine est en froid avec sa fille. Elles ne parlent que des petits-enfants. Pour la fête des mères, Catherine a envoyé une carte pour faire un premier pas vers sa fille. Elle a bien reçu l'initiative et lui a proposé d'aller voir une femme qui lui fera son "thème de cristal". Une démarche que n'approuve pas Catherine mais qui est une occasion de se rapprocher de sa fille.

Matthieu et son mari ont adopté leur premier fils il y a 3 ans. Ils sont en attente de leur second enfant. Dans l'attente, Matthieu se pose des questions. Tout s'est très bien passé avec le premier mais Matthieu appréhende l'arrivée du petit et le chamboulement que cela va provoquer.

Cathy souhaitait pousser un coup de gueule. Handicapée à cause d'une polio, elle regrette que les gens soient passés à autre chose à cause du déconfinement. Elle souhaitait dire que les personnes handicapées vivent cette situation toute l'année.

À lire aussi

Nicole souhaitait réagir au témoignage de Valérie. Elle écrit des poèmes pour extérioriser sa douleur. 

Dans "Parlons-Nous" entre 22h et 0h30, la psychologue Caroline Dublanche recueille les confidences des auditeurs de RTL.

Pour nous contacter :

Si vous souhaitez, vous aussi, vous confier à Caroline Dublanche :
- appelez-nous au 09.69.39.10.11 (numéro non-surtaxé) 
ou depuis la Belgique au 02.337.60.80 (numéro non-surtaxé) 
- envoyez-nous votre numéro de téléphone par SMS au 64900 code RTL ( 35ct/sms )
- écrivez-nous par mail sur caroline.dublanche@rtl.fr
- rejoignez-nous sur notre page Facebook

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/