2 min de lecture Diplomatie

ONU : comprendre le problème du nucléaire iranien en 4 questions

ÉCLAIRAGE - À l'Assemblée générale de l'ONU mercredi 20 septembre, Donald Trump s'est positionné contre l'accord nucléaire iranien, instauré depuis 2015.

Hassan Rohani, chef d'état iranien, aux Nations Unies
Hassan Rohani, chef d'état iranien, aux Nations Unies Crédit : TIMOTHY A. CLARY / AFP
Océane Blanchard
Océane Blanchard
et AFP

L'accord nucléaire iranien est de nouveau au cœur des tensions internationales. Mercredi 20 septembre, à New York, l'Assemblée générale de l'ONU a rassemblé les puissances mondiales, notamment les États-Unis et l'Iran, dont les relations ne sont pas au beau fixe. 

La Corée du Nord ne concentre pas tous les problèmes liés à l'armement nucléaire : l'Iran aussi. L'accord "historique" de 2015 limite le programme nucléaire iranien à des usages civils : en échange, aucune sanction internationale n'est appliquée. 

En vigueur depuis deux ans, l'accord semble bien fonctionner. Chargée de contrôler régulièrement que l'Iran ne développe pas son programme nucléaire pour des usages militaires, l'Agence Internationale de l'Energie Atomique a estimé que Téhéran respectait ses engagements

1. D'où vient cette tension internationale ?

Lancé dans les années 50, le programme nucléaire iranien a commencé à poser problème en 2002, lorsque deux sites nucléaires secrets sont découverts.

À lire aussi
Emmanuel Macron et Boris Johnson, le 22 août 2019 à l'Élysée diplomatie
Les infos de 5h - À l'aise, Boris Johnson pose son pied sur une table à l'Élysée

Les grandes puissances mondiales craignent alors que l'Iran ne cherche à développer sa puissance militaire avec l'accès au nucléaire, en dépit des traités internationaux qui interdisent le développement d'un tel armement. Après des années de tensions, l'accord de 2015 signé par l'Iran, la France, les États-Unis, la Russie, la Chine, la Grande-Bretagne et l'Allemagne semblait finalement apaiser les choses

2. Quelle est la position des États-Unis ?

Si l'élection d'Obama avait permis de négocier un accord avec l'Iran sur son programme nucléaire et d'enterrer la hache de guerre, il n'en est pas de même pour Donald Trump. Depuis son arrivée au pouvoir, les relations entre les États-Unis et l’Iran se sont fortement détériorées

Les incidents se multiplient entre navires américains et iraniens dans le Golfe et la guerre des mots s’amplifie. Début août, les États-Unis avaient appliqué des sanctions contre l'Iran à cause de leur programme balistique.

À l'Assemblée générale de l'ONU mercredi 20 septembre, Donald Trump a en outre décrit cet accord "comme l'une des pires transactions dans laquelle les États-Unis soient jamais entrés". 

Il a menacé directement de se positionner contre : Donald Trump doit en effet certifier d'ici mi-octobre au Congrès que l'Iran respecte ses engagements de programme pacifique. S'il choisit d'affirmer le contraire, l'accord pourrait tout simplement devenir inutile.  

3. Quel rapport avec la Corée du Nord ?

Plusieurs diplomates s'inquiètent en outre des répercussions négatives d'une volte-face américaine sur l'Iran, alors que la communauté internationale espère encore faire revenir la Corée du Nord à la table des négociations pour lui faire renoncer à ses propres ambitions nucléaires

Selon Stewart Patrick, chercheur au Council on Foreign Relations, "les Nord-Coréens observent de près comment est traité l'Iran", pour voir "quel serait leur propre sort s'ils devaient un jour accepter de renoncer à leurs armes nucléaires". 

4. Qu'en pense la France ?

Dénoncer l'accord sur le nucléaire iranien, comme menacent de le faire les Etats-Unis, serait "une lourde erreur", a lancé mardi à l'ONU le président français Emmanuel Macron, tout en laissant la porte ouverte à des discussions pour prolonger la portée du texte après 2025. 

"Notre engagement sur la non prolifération a permis d'obtenir un accord solide, robuste, qui permet de vérifier que l'Iran ne se dotera pas de l'arme nucléaire. Le dénoncer aujourd'hui sans rien proposer d'autre serait une lourde erreur, ne pas le respecter serait irresponsable, parce que c'est un accord utile", a déclaré le chef de l'État.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Donald Trump États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790179934
ONU : comprendre le problème du nucléaire iranien en 4 questions
ONU : comprendre le problème du nucléaire iranien en 4 questions
ÉCLAIRAGE - À l'Assemblée générale de l'ONU mercredi 20 septembre, Donald Trump s'est positionné contre l'accord nucléaire iranien, instauré depuis 2015.
https://www.rtl.fr/actu/international/onu-comprendre-le-probleme-du-nucleaire-iranien-en-4-questions-7790179934
2017-09-21 16:16:29
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2dwV2m0wwe2iVANgp71nLw/330v220-2/online/image/2015/0928/7779869509_hassan-rohani-aux-nations-unies.jpg