1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. VIDÉO - Norvège : le paquebot Viking Sky a regagné la terre ferme
2 min de lecture

VIDÉO - Norvège : le paquebot Viking Sky a regagné la terre ferme

Le navire de croisière Viking Sky, victime d'une panne dans des eaux périlleuses avec plus de 1.300 personnes à bord, a pu rejoindre sans encombre la terre ferme ce dimanche 24 mars.

Le paquebot Viking Sky arrive au port de Molde, en Norvège, le 24 mars 2019
Le paquebot Viking Sky arrive au port de Molde, en Norvège, le 24 mars 2019
Crédit : Svein Ove EKORNESVAAG / NTB scanpix / AFP
Norvège : le Viking Sky est en route vers un port refuge
00:02:18
Léa Stassinet & AFP

Soulagement en Norvège. Le navire de croisière Viking Sky, victime samedi d'une panne moteur dans des eaux périlleuses au large de la Norvège, a rejoint sans encombre un port refuge ce dimanche 24 mars. Les services de secours avaient préalablement décidé d'une pause dans les spectaculaires opérations d'hélitreuillage qui ont permis, selon leur dernier décompte, d'évacuer 460 des 1.373 occupants du paquebot vers la terre ferme. 

"Trois des quatre moteurs fonctionnent, ce qui fait que le bateau peut maintenant se déplacer de lui-même", avait indiqué un porte-parole du Centre de secours pour le sud de la Norvège, Per Fjeld, avant que le paquebot ne soit remorqué dans l'après-midi. Depuis samedi 23 mars, le Viking Sky, un paquebot de croisière, victime d'une panne dans des eaux périlleuses, était resté bloqué avec plus de 1.300 personnes à bord.

En début de matinée, le bateau s'éloignait à une vitesse de 2 ou 3 noeuds du littoral jalonné de périlleux récifs au large de la région de Møre og Romsdal (ouest de la Norvège). Il a donc été pris en remorque pour être acheminé vers le port de Molde, ont indiqué les secours. 

17 passagers hospitalisés

Selon le dernier décompte, 460 personnes avaient été évacuées et 17 hospitalisées. Selon la police, la plupart des passagers sont britanniques ou américains. Certains témoignent de scènes effrayantes vécues sur le bateau : "Le meilleur mot, j'imagine, c'est surréaliste", a confié un des passagers évacués, Rodney Horgen, pour décrire ce qu'il a vécu sur le bateau.

Évoquant un épisode qui lui a rappelé l'accident du Titanic, il a décrit comment un mur d'eau "de six-sept pieds" (environ deux mètres) s'était engouffré à l'intérieur du bateau après avoir brisé une paroi en verre. "Ça a emporté tables, chaises et verres cassés, et 20 à 30 personnes ont juste été balayées devant moi", a-t-il témoigné au micro de la télévision NRK. Des images ont circulé, montrant la dangerosité de la situation mais aussi le remarquable sang-froid des passagers.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.