1 min de lecture Japon

Nissan réclame 83 millions d'euros à Carlos Ghosn via une plainte au civil

Nissan a porté plainte mercredi 12 février devant un tribunal civil au Japon pour réclamer 10 milliards de yens (83,4 millions d'euros) de dommages et intérêts à son ancien patron Carlos Ghosn.

Carlos Ghosn, à Beyrouth, le 8 janvier 2020.
Carlos Ghosn, à Beyrouth, le 8 janvier 2020. Crédit : AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Énième rebondissement dans l'affaire Carlos Ghosn. Ce mercredi 12 février, Nissan explique dans un communiqué, avoir porté plainte devant un tribunal civil au Japon pour réclamer 10 milliards de yens (83,4 millions d'euros) de dommages et intérêts à son ancien patron Carlos Ghosn. 

Cette plainte vise à récupérer une "partie significative" des dommages causés selon le groupe japonais, par son ancien patron durant des années de "mauvaise conduite et d'activités frauduleuses" de sa part. Ghosn poursuit lui-même le constructeur automobile pour rupture abusive de son contrat.

"Je réclame mes droits à la retraite ainsi qu’à tous les droits qui me sont acquis, avait insisté Carlos Ghosn dans un entretien au Figaro début janvier. J’ai d’abord voulu que cela se règle de façon amiable. Chacun connaît les conditions dans lesquelles j’ai dû quitter Renault : j’étais emprisonné ! Mais, que je sache, il existe un droit en France, il existe une justice. La façon dont tout cela s’est déroulé à ce moment-là sera connue.", avait-il ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Japon Justice Plainte
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants