2 min de lecture Économie

Mort de Fidel Castro : la sortie du coma de Cuba devra se faire par paliers

ÉDITO - La mort du "Líder Máximo" signe-t-elle la disparition du dernier rempart à une ouverture de l'économie cubaine ?

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Christian Menanteau : après la mort de Fidel Castro, Cuba va devoir sortir du coma Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Fidel Castro, en bon "Líder Máximo", aura défendu, et pour une large part maintenu, l'île dans une architecture très conforme à celle de l'ex-URSS : une économie d'État, centralisée, bureaucratique et très peu efficace. Sa disparition va libérer un courant conduit notamment par son frère Raoul, l'actuel maître de La Havane favorable à une libéralisation des énergies et des talents locaux. C'est un mouvement moins idéologique que pragmatique. Cuba fait face à un sous-emploi massif et à la permanence d'un niveau de vie très bas.

Il est difficile de miser plus longtemps sur le modèle du communisme révolutionnaire. La récente autorisation de pratiquer des petits métiers par des travailleurs indépendants est l'un des exemples de cette évolution. Son succès a même conforté cette ligne d'ouverture : un tiers des emplois actifs à Cuba ressortent déjà du secteur non étatique.

La mort de Castro signe-t-elle la fin du boycott par les États-Unis ? Probablement pas à court terme. Donald Trump, comme le Congrès, sont toujours très opposés à toute levée des sanctions économiques. Cela va continuer de pénaliser Cuba. Mais c'est peut être aussi la chance de l'île. Une ouverture brutale dans le contexte actuel serait une secousse trop forte pour les Cubains.
L'île est en panne de croissance. Son dernier allié, le Venezuela, en faillite, ne livre plus de pétrole. Les prix des matières premières sont très bas et les structures délabrées du pays mettaient le pays sous une régence complète du très puissant voisin. Comme pour toute sortie de coma, celle Cuba devra se faire par paliers.

À lire aussi
Le diamant rose exceptionnel de près de 19 carats, le Pink Legacy, a été mis aux enchères à Genève par Christie's. économie
Un diamant rose adjugé 44,3 millions d'euros, prix record au carat

L'île a de nombreux atouts

Les Cubains vont tenter de valoriser leurs atouts, pas si minces. On connaît l'engouement touristique que suscite cette destination. C'est une manne de premier ordre en termes de devises et d'emplois. Mais il y en a d'autres : la jeunesse nombreuse et bien éduquée. Sa diaspora, forte, est rompue aux mécanismes de l'économie mondialisée.

Cela peut paraître paradoxal, mais il y a aussi le marché intérieur. Il est extrêmement pauvre. Le jour où la consommation va démarrer, cela va soutenir l'activité et cela va attirer les investisseurs étrangers.
Les entreprises françaises sont extrêmement présentes dans l'hôtellerie, elles rénovent l'aéroport de La Havane, elles sont présentes dans le nouveau port de Mariel. Mais elles ne sont pas les seules : les plus grandes entreprise du monde sont dans la file d'attente. Cuba, qui se rêve demain comme une Chine en modèle réduit, fait jouer la concurrence.

Le bloc-notes

- Pas de pouce au-delà de la revalorisation automatique en prévision pour le Smic en janvier prochain.

- Les cours des céréales devraient rester au plus bas en 2017. Il y a trop de stocks dans le monde.

La note du jour

03/20 à la Métropole européenne de Lille. Elle est mise en examen pour favoritisme dans le dossier du Grand Stade. C'est un nouvel épisode judiciaire autour de cet équipement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Cuba Fidel Castro
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786011637
Mort de Fidel Castro : la sortie du coma de Cuba devra se faire par paliers
Mort de Fidel Castro : la sortie du coma de Cuba devra se faire par paliers
ÉDITO - La mort du "Líder Máximo" signe-t-elle la disparition du dernier rempart à une ouverture de l'économie cubaine ?
https://www.rtl.fr/actu/international/mort-de-fidel-castro-la-sortie-du-coma-de-cuba-devra-se-faire-par-paliers-7786011637
2016-11-28 08:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/4a9P1iDGIvu4VDcMqYIj5A/330v220-2/online/image/2016/1128/7786012599_un-drapeau-de-cuba-et-un-autre-representant-fidel-castro-a-la-havane.jpg